-- -- -- / -- -- --
Monde

Des munitions occidentales abandonnées par les terroristes

Des munitions occidentales abandonnées par les terroristes

Lors du déminage de la ville syrienne d’Alep libérée des terroristes, les sapeurs russes ont trouvé un tas de munitions de fabrication étrangère, notamment américaine, allemande et bulgare.

Des munitions de fabrication américaine, allemande et bulgare ont été découvertes par les sapeurs russes lors du déminage de la ville syrienne d’Alep, a annoncé le commandant d’un groupe de déminage du ministère russe de la Défense Ivan Gromov.

« On y trouve des munitions pour des armes d’infanterie de gros calibre, et cela va jusqu’aux roquettes de type Grad. Les munitions sont de fabrication américaine, allemande et bulgare », a-t-il précisé à la télévision russe.

Les sapeurs ont également découvert des obus de mortier d’un calibre de 122 mm, des obus de lance-roquettes multiples, des grenades à main, des lance-roquettes et des projectiles d’obusier, le tout étant suffisant pour armer tout un bataillon, selon Ivan Gromov.

Le 23 décembre, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a annoncé la fin de l’opération de libération d’Alep. A l’heure actuelle, les démineurs russes procèdent au déminage des bâtiments de la ville après le départ des terroristes.

Avant de partir, les militants de l’opposition dite « modérée » au président Assad ont miné « littéralement tout », même les jouets d’enfants, selon les militaires russes.

Auparavant, des munitions de fabrication étrangère avaient déjà été découvertes à Alep. Par exemple, les militaires syriens sont tombés sur un dépôt d’équipement militaire venu de Bulgarie, selon le journal russe Troud. Au total, huit dépôts contenant des munitions bulgares ont été découverts, selon la source. 

La guerre a forcé des milliers d’habitants d’Alep à fuir leurs maisons, mais avec la libération de leur ville natale, des centaines de familles ont désormais une chance de rentrer chez eux en toute sécurité grâce aux travaux de déminage.

Après la libération complète d’Alep, depuis longtemps déchirée par la guerre, les habitants de la ville peuvent enfin reprendre leur vie dans leurs foyers natals. 

« Là où les sapeurs ont terminé leur travail, nous avons permis aux civils de retourner dans leurs foyers. Les travaux de déminage continuent. Les sapeurs continuent de trouver des explosifs et des mines cachées », a déclaré une source militaire à l’agence RIA Novosti.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email