Des morts et des blessés après le sacre des verts – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Des morts et des blessés après le sacre des verts

Des morts et des blessés après le sacre des verts

Des morts et des blessés ont été enregistrés samedi soir à travers la majorité des villes de l’Est du pays suite à la victoire de l’équipe nationale de football en finale de la coupe arabe des nations à Doha (Qatar). Une soirée hystérique difficilement contrôlable pour les forces de l’ordre bien que des dispositions avaient été prises en amont pour encadrer le mouvement des fans des camarades de Yassine Brahimi.

A peine délivrés, une hystérie s’est emparée de toutes les villes de l’Est du pays dès le l’ultime coup de sifflet de Daniel Siebert, l’arbitre allemand de la finale Algérie-Tunisie mettant fin à plus de 120 minutes de stress. La dernière rencontre de la coupe arabe des nations 2021 ayant opposé l’équipe nationale à son homologue tunisienne a été suivie presque dans la douleur par les citoyens aux quatre coins de la région.

Dès 18 heures 30, les rues étaient déjà envahies par les supporters enfin libérés de la pression synonyme d’une soirée de fête mais aussi de drames. Plusieurs morts dont un enfant de 8 ans et des blessés feront d’ailleurs les frais de tension qui s’emparent des rues et quartiers de la quasi-totalité des centres des villes et villages.

Sétif, Bordj Bou Arreridj, Jijel, Guelma, Khenchela et Constantine entre autres cités vibreront aux sons des klaxons et youyous et aux rythmes de chansons glorifiant le Onze de Bouguerra.

Excès de vitesse et usage de produits pyrotechniques furent ainsi fatales pour nombre de jeunes sortis faire la fête.

A Sétif, un jeune motard a perdu la vie dans un accident survenu à la cité 1006 logements au centre-ville où des milliers de manifestants défiant le froid glacial de ce mois de décembre ont convergé sitôt le match terminé. La dépouille de la victime a été déposée à la morgue du CHU Saadna Abdenour.

A Ain Azzel au Sud de la wilaya, un adolescent âgé de 14 ans a été grièvement blessé après avoir fait une chute avec plusieurs autres jeunes de la benne d’un camion fêtard qui roulait à vive allure sur une ruelle au centre de la localité.

La capitale des Hauts plateaux a aussi été le théâtre d’un troisième drame à Ain Ouelmène au Sud de la wilaya. Une violente altercation entre des jeunes ou furent utilisées des armes blanches a failli coûter la vie à un jeune âgé d’une vingtaine d’années. Blessé au cou et à la cuisse, la victime a été évacuée dans un état jugé critique vers l’hôpital Mohamed Boudiaf de la localité.

Plus au Nord, dans la wilaya de Jijel, 13 personnes ont été blessées dans deux accidents de l a circulation. Selon un bilan de la protection civile, le premier accident a fait 12 blessés à la suite du renversement d’un camion Hellix. Agés de 17 à 32 ans, les blessés s’étaient entassés sur le poids lourd pour fêter la première coupe arabe décrochée par l’équipe nationale. La troisième victime, un jeune motard, a fait les frais d’un excès de vitesse. Sa moto a été violemment percutée par un véhicule touristique, lit-on dans le communiqué de la cellule de communication du corps de secours de la wilaya.

La fête à Guelma où le mercure n’était pas plus clément n’a pas dérogé à une triste réalité devenue presque inévitable. Plusieurs blessés ont été enregistrés à travers la wilaya.

Les services de santé notamment les services des urgences médicales de l’hôpital Dr El-Okbi ont malheureusement été sollicités pour une douzaine de cas, la majorité ont été victimes d’accidents de la circulation. Un accident survenu entre un motocycle et un véhicule touristique au niveau de la place du 19 mars a fait deux blessés. Un camion de marque Herbine a lors d’un dérapage heurté deux adolescents âgés d’une quinzaine d’années. Touché aux membres inférieurs, les deux victimes ont été évacuées vers l’établissement hospitalier de la ville.

D’autres poids-lourds en excès de vitesse dans des zones urbaines ont aussi fait d’autres blessés. Neuf personnes ont ainsi été admises au niveau des structures sanitaires, certaines avaient reçu des coups à l’arme blanche.

Au chef-lieu de wilaya de Khenchela, à quelques encablures du centre culturel, un jeune âgé de 21 ans a été grièvement blessé à la tête par les éclats de poudre de baroud dont l’origine reste inconnue. La victime a été évacuée aux urgences de l’hôpital Ahmed Benbella. Les services de sécurité ont aussitôt ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de l’accident.

Les autres centres médicaux de la wilaya ont pour leur part enregistré des dizaines de blessés dont certains par brûlures, précise une source médicale.

A Skikda, un enfant a été blessé à la main après usage abusif de produit pyrotechnique. Le renversement d’un camion de marque Herbine a également été signalé au niveau de la cité Ettarafi, où deux enfants ont été légèrement blessés.

A Oum El Bouaghi, un homme d’une cinquantaine d’années a succombé à une crise cardiaque au moment du match, précise une source proche de la protection civile de la wilaya. A Bordj Bou Arreridj, un jeune de 31 ans a également été victime d’un Adm (arrêt du myocarde)

La ville des Hauts plateaux a par ailleurs enregistré une dizaine d’autres blessés dont la plupart ont été admis au niveau de l’hôpital Lakhdar Bouzidi au chef-lieu de wilaya. A Batna, un accident de la circulation a fait trois blessés.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email