-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des millions de pétards saisis à la veille du Mawlid Ennabaoui

Des millions de pétards saisis à la veille du Mawlid Ennabaoui

Plusieurs millions de pétards ont été saisis par les gendarmes suite aux différentes opérations menées. Dans les ports, les transports de voyageurs, les taxis mais aussi dans des dépôts clandestins, le trafic de pétards bat son plein, à le veille de la fête du Mawlid ennabaoui. Les communiqués de la Gendarmerie nationale ne cessent de faire part d’un nombre de saisies record des pétards.

Plusieurs convois ont été interceptés par les gendarmes, mobilisés sur les routes nationales. A Bouira, sur le tronçon de l’autoroute Est-Ouest, dans la commune de Bechloul, les gendarmes de la section de sécurité routière de M’chedellah ont interpellé deux personnes qui transportaient, à bord d’un véhicule léger, 226 716 pétards.
Une enquête a été ouverte par la brigade de Gendarmerie nationale de Bechloul.

Le même jour, cette fois à Sétif, sur la RN 05, les gendarmes des brigades de Tachouda, Belaa, Bir El-Arch et OuledSabor, ont interpellé dans la commune d’Ouled Sabor cinq personnes qui voyageaient à bord de bus ainsi que d’un véhicule de marque, en possession de 69 514 pétards.

Pour rappel, 16 personnes en possession de 133 990 pétards ont été interpellées, par les gendarmes dans la même commune.
Des enquêtes ont été ouvertes.

Toujours dans la wilaya de Sétif, il y a trois jours de cela, au niveau d’un barrage permanent dressé sur la RN 05 reliant Sétif à Constantine, dans la commune d’Ouled Sabor, les gendarmes des brigades de Mezloug et Ouled Sabor ont interpellé quatre personnes transportant, à bord d’un camion, de deux bus et d’un véhicule léger, 68 230 pétards. De l’est à l’ouest et du centre au sud du pays, le trafic des pétards s’est amplifié.

Dans la wilaya de Djelfa, lors d’une patrouille sur la RN 166 reliant à Hassi El-Euch, Had Sahary, les gendarmes de la brigade locale ont interpellé deux personnes, à bord d’un véhicule, en possession de 50 380 pétards. Une enquête a été ouverte par la brigade de Gendarmerie nationale de Had Sahary.

Dans les bus, les taxis, le trafic des pétards bat son plein

Les trafiquants utilisent différents moyens de transport pour arriver à leurs fins. Nombre d’entre eux recourent aux bus de voyageurs pour faire passer leurs marchandises et ce afin de ne pas éveiller les soupçons des gendarmes, mobilisés sur les routes nationales. D’autres trafiquants utilisent, pour leur part, des taxis, pour la même raison.

Lors d’un service de police de la route au carrefour formé par les RN 48 et 48 A, dans la commune de Reguiba, les gendarmes ont interpellé une personne, qui voyageait à bord d’un bus venant de Biskra, en possession de 38 949 pétards. Une enquête a été ouverte par la brigade de la Gendarmerie nationale de Reguiba.

Par ailleurs, à M’sila, la gendarmerie a interpellé, sur la RN 08 reliant Bou Sâada à Aïn El-Hadjel, au centre-ville d’Ouled Sidi Brahim, une personne, qui voyageait à bord d’un bus en partance Alger pour El-Oued, en possession de 33 750 pétards.

Une enquête a été ouverte par la brigade de la Gendarmerie nationale d’Ouled Sidi Brahim. Dans la même wilaya, au carrefour formé par le CW 09 et le chemin communal non classé menant à Khoubana, les gendarmes de la brigade de Bou Sâada ont interpellé deux personnes qui transportaient à bord d’un véhicule 36 982 pétards. Une enquête a été ouverte.

Le 17 décembre, à 22 heures, sur la RN 45 reliant M’sila à Bou Sâada, les gendarmes de la brigade de Chellal ont interpellé deux personnes, qui voyageaient à bord d’un bus assurant la desserte Sétif-Ghardaïa, en possession de 27 810 pétards. Une enquête a été ouverte. Une autre affaire similaire a été traitée il y a quelques jours par les gendarmes de Biskra.

Ainsi, sur la RN 03 reliant Biskra à Ouargla, les gendarmes du poste de contrôle d’Oumache ont interpellé une personne voyageant, à bord d’un bus assurant la ligne Biskra-Ouargla, en possession de 21 360 pétards. Une enquête a été ouverte par la section de recherches de la Gendarmerie nationale de Biskra. Pour rappel, en janvier 2014, plus de 300 000 pétards ont été saisis par les gendarmes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email