-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des militaires algériens participent à un exercice de l’Otan en Turquie

Des militaires algériens participent à un exercice de l’Otan en Turquie

Des officiers de l’Armée nationale populaire participent depuis lundi à Istanbul en Turquie à un séminaire régional visant à renforcer la coopération entre les partenaires de l’Otan et l’armée turque. Le séminaire baptisé « REGEX-14 » qui réunira 143 participants dont 84 représentants l’Alliance Nord Atlantique et se poursuivra jusqu’à vendredi prochain.

Il s’agit d’un exercice théorique visant selon l’Alliance, à mettre en place les « tactiques de coordination lors de situations particulières de conflit » et une autre situation qui nécessite un échange de coopération multiformes. Il n’est pas précisé le type de conflit qui constituera le cas d’étude au cours de ce séminaire. La Turquie est engagée dans le conflit syrien depuis trois ans et fait face à une rébellion kurde depuis quatre décennies.

En même temps, l’exercice vise « à renforcer la coopération entre l’armée turque et les pays participants « , ont indiqué les organisateurs du « REGEX-14 « . Outre l’Algérie, l’exercice , qui se tiendra au Centre de conférences forces Ataturk regroupera des militaires de l’Azerbaïdjan , la Bosnie -et-Herzégovine , la Jordanie , le Kazakhstan , la Macédoine , la Mauritanie , le Monténégro , le Pakistan , la Moldavie , la Serbie et l’Ukraine. L’Otan compte 28 Etats membres et 22 partenaires. Cet exercice intervient après les manœuvres communes en haute mer entre des unités de la Marine nationale et la Force permanente de guerre des mines de l’Otan qui se sont déroulées en septembre dernier dans le cadre de l’opération de contre-terrorisme de l’Otan, « Active Endeavour « .

Les exercices étaient destinés à accroître l’interopérabilité et la connaissance mutuelle entre les forces de l’Otan et les forces algériennes. Les navires et garde-côtes algériens prendront part demain à des manœuvres militaires conjointes avec le « Bear », affilié à la Sixième flotte américaine.

Le commandant Robert P. Wagner, qui animait hier un point de presse, a qualifié l’Algérie de partenaire « exceptionnel » dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. L’exercice permettra aux garde-côtes algériens d’intégrer de manière officielle l’Active Endeavor, un plan d’action mis en place dans le cadre de l’Otan juste après le 11 septembre afin d’assurer « plus de sécurité ».

L’Algérie est un partenaire actif avec l’Otan depuis son adhésion en mars 2000 au Dialogue méditerranéen de l’Alliance du Traité de l’Atlantique nord. L’Algérie participe depuis aux forums de dialogue de l’Alliance, aux exercices militaires et manouvres ainsi qu’aux opérations de surveillance de la Méditerranée contre les menaces terroristes, la contrebande maritime et l’immigration clandestine. Des pays membres de l’Alliance notamment les Etats-Unis souhaitent l’adhésion de l’Algérie à l’organisation, une offre jusque-là refusée par l’ANP.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email