-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des Maliens arrêtés pour trafic de faux billets

Des Maliens arrêtés pour trafic de faux billets

Lors des enquêtes menées par les forces de la Gendarmerie nationale, des ressortissants maliens ont été arrêté dans des affaires d’escroqueries.

La dernière affaire en date remonte à la semaine écoulée lorsque des ressortissants maliens, auteurs de plusieurs affaires d’escroqueries, ont été interpellés. L’un d’entre eux a été arrêté pour émigration clandestine et escroquerie, dont a été victime un entrepreneur.

Selon des informations communiquées par le commandement de la Gendarmerie nationale, une plainte a été déposée par la victime à l’encontre du mis en cause pour escroquerie de la somme d’un milliard de centimes.

Suite à quoi les gendarmes enquêteurs l’ont interpellé le mis en cause dans une cafétéria à Fréha, en possession d’une caisse métallique renfermant deux liasses de papiers de couleurs verte et noire, en coupures de billets de banque de 1000 et 2000 DA, un flacon contenant un produit chimique de couleur blanche servant dans la contrefaçon de faux billets de banque, avec cinq téléphones portables avec quinze puces, d’opérateurs étrangers (une de l’opérateur français Orange, une autre de l’opérateur tunisien Tunisiana, huit de l’opérateur malien MTN et deux des opérateurs marocains Méditel et Télécarte.

Faut-il rappeler justement que des bandes composées d’escrocs maliens ont été déjà démantelées par les services de sécurité lors des enquêtes menées sur les réseaux de contrebandes.

Lors des dernières enquêtes, pas moins de sept Maliens dont une femme ont été arrêtés. Pour escroquerie et de faux et usage de faux suite à une arnaque dont a été victime un gérant d’une agence de tourisme. Les mis en cause ont subtilisé à ce dernier une somme de 650 millions de centimes.

Dans des affaires similaires un autre malien avait été présenté devant le procureur pour contrefaçon de billets de banque étrangers (euros) et infraction au change d’une somme de 110 350 euros. Une femme originaire de Mostaganem a été sauvée de justesse d’une affaire d’escroquerie dont l’auteur est un malien.

Arrêté par les services de sécurité, l’escroc en question a avoué son intention de flouer la victime en lui échangeant une somme de10 millions de centimes contre l’équivalent en fausses devises.

Lors de son arrestation, l’escroc avait en sa possession une valise diplomatique contenant une liasse de 48 billets de 50 euros et portant l’indication : Banque centrale européenne.

Par ailleurs les forces de la Gendarmerie nationale ont arrêté deux escrocs notoires maliens appartenant à un réseau international d’escroquerie et ce, suite à une grosse affaire d’arnaque dont a été victime un entrepreneur algérien. Les ressortissants africains notamment les Maliens sont derrières plusieurs affaires de ce genre d’escroqueries et de faux.

Il convient de signaler que différentes affaires de ce genre ont été déjà traitées par les services de sécurité, police et Gendarmerie nationale au niveau de plusieurs wilayas notamment à Oran, Aïn-Temouchent, Mostaganem, Alger, Aïn-Defla, Tipaza, Bordj-Bou-Arreredj, Annaba, El-oued….

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email