-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des lycées à Constantine toujours fermés

Des lycées à Constantine toujours fermés
Des lycées fermés à cause du Covid-19

Un bon nombre d’établissements scolaires des deux derniers paliers n’ont pas repris les cours, tandis que des lycées n’ont même pas rouverts leurs portes aux élèves, depuis le date de la rentrée fixée le 4 novembre dernier.
Les lycéens du seul établissement secondaire de la localité de Benbadis, de son ancienne appellation El-Haria, à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Constantine,  poursuivent leurs vacances imposées depuis le mois de mars dernier suite à la pandémie de Covid-19.

A ce jour, le lycée Moufdi-Zakaria n’a toujours pas rouvert son portail en raison, a-t-on appris, de l’absence du directeur de l’établissement et de toute son équipe administrative.
Des centaines d’élèves et leurs parents sont sur le qui-vive depuis une dizaine de jours d’attente.
«Nous ne pouvons et ne devons plus cautionner cet état de fait imposé par l’administration à nos enfants», crie la mère d’une lycéenne candidate à l’examen du baccalauréat 2021».
Elle poursuit : «Tous les enfants ont repris les cours dans les autres lycée de Constantine et certains sont même à leur troisième séance dans certaines matières alors que les nôtres n’ont même pas eu droit à des prises de contact avec leur profs, c’est aberrant ».

Le directeur du Lycée, le surveillant général, le conseiller à l’orientation scolaire ainsi que l’intendante laquelle serait parti en congé de maternité brillent par leur absence depuis le 4 novembre a-t-on appris sur place. Certains laissent entendre que parmi les gestionnaires des cas de contamination auraient été enregistrés bien avant la reprise.

Les parents ont pris contact avec le directeur de l’éducation de la capitale de l’Est et ont même tenu à informer le chef de l’exécutif de la wilaya afin qu’une solution leur soit trouvé le plus tôt. Certains parents sont allés jusqu’à demander aux autorités d’ouvrir une enquête afin de tirer au clair cette affaire.

Depuis la rentrée scolaire effectuée dans des conditions particulières imposées par la pandémie, quelques cas de contamination par le virus mortel ont été annoncés dans plusieurs établissements scolaires de la wilaya. C’est même devenu le lot quotidien d’informations diffusées sur la toile bleue notamment sur la sphère juvénile, mais seule une décision a été à ce jour prise allant jusqu’à la fermeture d’un établissement.

Il s’agit du CEM Mohamed Benmoussa situé à la cité Boussouf Abdelhafid, à l’Ouest de la ville de Constantine, le collège a cependant accueilli hier tous ses élèves après que la direction ait sollicité les autorités locales pour des opérations de stérilisation de la structure, opération prise en charge en fin de semaine par les services d’hygiène de la commune de Constantine. Les cinq employés contaminés dont trois enseignantes ont été prié de bouclé leur « quatorzaine » de confinement à domicile.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email