-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des logements spacieux pour plusieurs familles de Bologhine

Des logements spacieux pour plusieurs familles de Bologhine

Plusieurs familles occupant des habitats précaires à Bologhine notamment en bord de mer, ont été relogées hier dans la matinée. Ces familles ont été déployées sur plusieurs sites de la banlieue algéroise, à savoir Oued Mendil (Douéra), Birtouta, et Larbaâ. La plupart des bénéficiaires ont été recasés dans des F3 et des F4. « Je remercie toux ceux qui ont contribué à me reloger dans un appartement neuf et décent que je viens tout juste d’occuper à Birtouta.
Dieu merci, j’ai eu un appartement de 4 pièces », nous a confié Abdelkader, un père de famille de 9 personnes et qui habitait un vieux cabanon à Bologhine.

Le même sentiment est exprimé par une veuve de 65 ans qui a bénéficié d’un logement à Birtouta pour elle est ses six enfants. « Je suis très heureuse d’avoir été relogée après une très longue attente. J’ai vécu le calvaire depuis des décennies dans un minuscule F2 qui menaçait ruine à tout moment. On craignait l’effondrement à chaque légère secousse tellurique. L’appartement dont je viens de bénéficier, un F4, me permettra de marier mon fils de 39 ans. Al Hamdou Lillah ! », nous a déclaré cette native de Bologhine. Plusieurs camions ont été mobilisés pour l’opération de relogement. Selon un responsable de la wilaya, la phase évacuation s’est déroulée dans de bonnes conditions. « Nous avons réquisitionné plusieurs véhicules lourds afin de répondre à la demande. Notre plan de transport n’a omis aucune famille », nous a-t-il affirmé.

Les services de la wilaya ont déclaré que cette opération concerne les populations des communes qui ont enregistré des effondrements partiels des vieilles bâtisses à la suite du séisme. Le relogement de ces familles, sinistrées du dernier séisme, avait été déjà programmé dans le cadre de l’éradication de l’habitat précaire. Selon le directeur du logement de la wilaya, Smaïl Loumi, une partie des familles touchées à Bologhine, soit 58, ont été recasées vendredi à Chaïbia alors que leur relogement était programmé pour septembre prochain. La Casbah s’est taillée la part du lion avec 204 familles recasées en deux opérations. Au total, 5 300 logements sociaux ont été distribués à Alger depuis le début des opérations de recasement le 21 juin dernier. La wilaya a relogé samedi dernier 424 familles, installées dans un bidonville à El-Hamiz (Dar El-Beida), à la cité 5-Juillet de la commune de Larbaâ (wilaya de Blida).

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email