-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des grossistes et importateurs victimes d’escroquerie

Des grossistes et importateurs victimes d’escroquerie

L’escroquerie existe depuis la nuit des temps mais de nos jours, le nombre des proies de ce délit a fortement augmenté, celui des escrocs aussi. La Gendarmerie nationale ne cesse de faire face à ce fléau.

Huit présumés escrocs dont cinq repris de justice ont été arrêtés il y a trois jours par les gendarmes de la Section de recherches de Relizane et Blida dans le cadre de deux affaires d’escroquerie ont été victimes dont des grossistes et importateurs de huit wilayas.

Selon la GN, la première affaire a été élucidée par les enquêteurs de la Section de recherches de Relizane, et quatre présumés escrocs ont été interpellés après avoir arnaqué plusieurs personnes, dont des importateurs et grossistes en produits alimentaires.

L’affaire a commencé en avril 2017, lorsqu’un commerçant s’est présenté à la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale de Zemmoura, wilaya de Relizane, pour porter plainte contre des inconnus pour escroquerie. De fait, le plaignant avait reçu un appel téléphonique d’une personne qui désirait acquérir 2,3 tonnes de cacahuètes, pour un montant global de 657 800DA.

Au lieu fixé pour la transaction, « l’acheteur » était en compagnie de trois autres personnes qui ont chargé la marchandise à bord d’un camion tandis que la quatrième a accompagné la victime à bord de son véhicule à Relizane pour soi-disant lui remettre son argent mais en cours de route, le mis en cause s’est jeté de la voiture avant de prendre la fuite.

Après recherches et investigations, les gendarmes ont réussi, en juin 2017, à arrêter les quatre mis en cause en flagrant délit d’escroquerie dont la victime était un commerçant de la wilaya de Sétif.

L’identification des inculpés a révélé qu’ils sont tous des repris de justice et les investigations ont permis la saisie d’un véhicule, de huit téléphones portables, d’un permis de conduire falsifié et d’une facture non conforme.

Les enquêteurs ont révélé que les membres de cette bande avaient l’habitude d’escroquer des commerçants grossistes et des importateurs qui affichent leurs coordonnées sur des panneaux publicitaires.

Plusieurs grossistes et importateurs des wilayas de Sétif, Relizane, Blida, Tiaret, Tizi-Ouzou, Alger, Boumerdès et Mostaganem ont été arnaqués par ledit groupe, révéle l’enquête des gendarmes de Relizane.

Des procédés diaboliques

Les quatre suspects utilisaient des techniques démoniaques pour arnaquer leurs victimes et les déposséder de leur argent, leurs véhicules, marchandises, etc. Avec de fausses identités, ils ont commencé leur triste parcours.

En faisant la collecte des numéros de téléphone des commerçants de gros et des importateurs pour les contacter, se faisant passer pour des commerçants détaillants et préciser la date et l’endroit de la transaction, généralement situé à l’entrée des villes, ils arrivaient souvent à leurs fins.

Le jour du rendez-vous avec la victime, les malfaiteurs chargeaient la marchandise dans un camion loué, pour ensuite la transférer dans un entrepôt, loin du lieu de la rencontre et enfin, l’un des malfaiteurs accompagnait la victime à bord de son véhicule à l’intérieur de la ville pour soi-disant la payer et en cours de route, il faisait semblant de descendre pour lui ramener son argent puis prenait la fuite dans un autre véhicule appartenant à son acolyte. 

L’enquête des gendarmes a permis de neutraliser une bande de malfaiteurs spécialisée dans l’escroquerie des commerçants de gros et des importateurs qui a commis 14 opérations similaires dans plusieurs wilayas du pays à savoir Sétif, Relizane, Blida, Tiaret, Tizi-Ouzou, Alger, Boumerdès et Mostaganem. Les mis en cause ont été présentés avant-hier à la justice qui les a placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs et escroquerie.

Par ailleurs, les gendarmes de Blida ont arrêté avant-hier, au centre-ville de Blida, quatre présumés escrocs dont le cerveau du groupe âgé de 39 ans, les autres complices ayant entre 32 et 35 ans, tous impliqués dans une affaire d’escroquerie où deux victimes ont été dépossédées de plus de 370 millions de centimes et d’un véhicule.

Selon la Gendarmerie nationale, le principal suspect, s’est présenté à ses deux victimes comme le secrétaire général de la Cour judiciaire, et leur à promis de résoudre des affaires judiciaires les concernant en cours au tribunal de Blida en contrepartie des pots-de-vin. Déposant plainte à la brigade de Gendarmerie nationale de Blida, les deux victimes ont exposé leur mésaventure aux gendarmes enquêteurs. 

Ces derniers ont identifié le principal suspect. Celui-ci était déjà sous le coup d’un mandat d’arrêt, lancé par la Cour Judiciaire de Blida pour des affaires d’arnaque. Suite à une souricière, les gendarmes ont réussi à arrêter le principal escroc et trois de ses complices. Ils ont été présentés avant-hier au tribunal de Blida et incarcérés.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email