-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des familles de Bologhine en danger permanent

Des familles de Bologhine en danger permanent

Plus de quatorze familles vivent dans une garderie d’enfants depuis 1999 à Diar El-Khalwa, dans la commune de Bologhine. Ces familles subsistent dans des conditions extrêmement pénibles à cause de la vétusté de l’immeuble qui risque de s’effondrer à tout moment fragilisé par le séisme de 2003 et celui qui a secoué la capitale vendredi dernier, et qui a encore aggravé le délabrement de l’immeuble. Mehdi-Ounouri , un résident de cet immeuble, père de deux enfants, s’est présenté hier à notre rédaction pour nous raconter la souffrance qu’il vit depuis près de dix ans.

« Cela fait presque dix ans que j’ai déposé un dossier de relogement auprès de la commune de Bologhine ; au début, les services concernés de l’APC m’ont donné l’espoir de me prendre en charge, particulièrement après le rapport des services du CTC, qui a classé l’immeuble que j’occupe avec 10 autres familles dans la catégorie rouge, c’est-à-dire « menace ruine » à tout instant, mais deux années après, aucune suite n’a été donnée à ma demande ».

De plus, il nous a fait savoir que le séisme de vendredi dernier a fait empirer beaucoup les choses, ajoutant qu’il risque de s’écrouler à tout instant causer des pertes humaine. « Plus de 60 familles de la commune de Bologhine ont eu la chance d’être relogées vendredi dernier dans des appartements neufs ; moi je n’étais pas parmi les bénéficiaires et pourtant, mon cas nécessite réellement de me reloger, mais lorsque j’ai sollicité le président de la commune de Bologhine, il m’a dit que ce n’est pas de son ressort de me prendre en charge car il s’agit d’un bien public (garderie d’enfant), et qu’il faut aller voir avec la wilaya ». L’intéressé nous a exprimé sa colère vis-à-vis de l’indifférence des responsables concernés qui ne cessent de faire la sourde oreille. Beaucoup de familles continuent de souffrir dans le silence en attendant des jours meilleurs et une totale prise en charge de leurs doléances en matière de relogement

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email