-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des élus et des hommes d’affaires français chez Cevital

Des élus et des hommes d’affaires français chez Cevital

Une délégation d’élus et d’hommes d’affaires de la Chambre de commerce de la région de Vendée (France) a visité avant-hier le complexe agroalimentaire du groupe Cevital dans la wilaya de Béjaïa.
Les élus français, venus explorer les possibilités de partenariat avec le groupe en faveur de leur région, ont fait le tour, en compagnie du PDG du groupe IssaâdRebrab, des raffineries de sucre, d’huile, de margarine et autres unités, notamment celles de conditionnement d’eau minérale, de fabrication et de conditionnement de boissons rafraîchissantes, de conserverie, dessilos portuaires ainsi que du terminal de déchargement portuaire.

Les hôtes français sont venus explorer les possibilités d’investissement et de partenariat avec ce groupe qui a acquis deux unités de l’entreprise française d’électroménager Brandt dans cette région. Un groupe classéleader en la matière dans le pays et en Afrique et qui cherche à conquérir le marché européen aussi depuis quelques années.
A ce propos d’ailleurs, le PDG de Cevital a appelé les autorités du pays à lui faciliter l’exportation de l’excédent de production de son complexe, notamment en sucre et huile. Autrement dit, il a plaidé pour la levée des entraves qui se dressent sur son chemin, notamment pour l’exportation, contrairement aux pays de l’Union européenne qui exportent vers notre pays.

Une délégation de 25 chefs d’entreprises de cette région est attendue le mois de novembre prochain pour approfondir les consultations et discussions sur le lancement d’un éventuel partenariat.
Il a rappelé que son groupe couvre la demande nationale en huile avec 225 %. Rebrab a plaidé aussi pour « la levée des blocages liés à ses nouveaux projets, notamment l’extension en mer de sesraffineries pour la production d’huiles.
A ce propos, il a rappelé qu’une délégation interministérielle est venue en décembre 2012 à Béjaïa pour s’informer de ces projets en vue de leur lancement, mais elle n’a plus donné signe de vie à ce jour, en dépit de l’étude d’impact sur l’environnement réalisée alors et qui est en faveur de ce projet. 

A noter que le groupe Cevital a lancé plusieurs projets depuis de longs mois et ceux-ci vont bientôt se concrétiser. On parle d’une unité de production de matériel électronique qui va être inaugurée vers le début de l’année 2017 et qui permettra la création de 7500 emplois, d’une cimenterie basée à Constantine dont la capacité de production est de 5 millions de tonnes par an vers la fin de 2017. A noter qu’une délégation de chefs d’entreprises et d’élus de Toscane (Italie) est attendue dimanche prochain à Béjaïa.

Un déplacement qui rentre dans le cadre d’une visite d’exploration en vue d’un partenariat, sachant qu’une unité de sidérurgie du groupe Cevital est implantée dans cette région d’Italie. Selon des sources, c’est le président de cette région en personne qui conduira la délégation

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email