-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des douaniers aujourd’hui devant le procureur

Des douaniers aujourd’hui devant le procureur

Impliqués dans une affaire de vol de marchandises en conteneur, plusieurs personnes seront entendues aujourd’hui au tribunal de Sidi-M hamed Alger.

Selon des sources proches de l’enquête, après avoir été informé, par « un compte rendu détaillé des résultats et conclusions de l’enquête ouverte dans ce cadre par la police du port d’Alger relevant de la cellule de traitement du renseignement économique et financier le procureur a ordonné la présentation devant le parquet pour la journée du dimanche 19 avril 2015, de toutes les parties auditionnées à ce titre, à savoir les fonctionnaires de douanes au nombre de seize (16), deux (02) représentants de la Sarl « Fragreans and global fashion « , cinq employés de la société de transit « ZAKI Transit International « ainsi que de deux agents de sécurité – pointeurs exerçant au port sec ANISFER de Rouiba ».

Selon une autre source proche du dossier, plusieurs chefs d’inculpation sont retenus contre les prévenus, « association de malfaiteurs, vol qualifié, abus de confiance, rédaction de faux rapports, faux et usage de faux, abus de fonctions, fausse déclaration, importation illégale de marchandise prohibée et non dénonciation ».

Cette affaire remonte au mois de février 2015, lorsque des informations sûres sont parvenues aux services de sûreté du port d’Alger faisant état qu’un enlèvement frauduleux d’une marchandise en conteneur objet d’un contentieux pour fausse déclaration, entreposé au niveau d’un port sec dit ANISFER, sis à Rouiba / Alger ».

Suite à des investigations poussées les enquêteurs de la sûreté du port relevant de la cellule de traitement du renseignement économique et financier, ont réussi à démasquer plusieurs « douaniers en uniforme officielle, opérant à l’intérieur d’un port sec situé à Rouiba ».

Selon les mêmes sources, « cette interpellation est rendue possible grâce aux images de la vidéosurveillance qui est installée au niveau de ce port sec, exploitées en vertu d’un mandat délivré pour la circonstance, par M. le Procureur de la République prés le Tribunal de Sidi-M’hamed ».

Des cameras vidéos montrant en flagrand délit, « des personnes en train de transporter diverses marchandises emballés dans des cartons.

Selon une source sûre, « ils s’agit de cartons pleins renfermant des produits pyrotechniques, des cameras infrarouge avec D.V.R, de la pièce détachée autos, produits cosmétiques contrefaits, et cela de l’intérieur d’un conteneur de quarante pieds, objet justement d’un contentieux pour fausse déclaration sur la nature de la marchandise ».

La camera vidéo en possession de la justice montre en effet, que les personnes impliquées « auraient utilisé leurs véhicules particuliers et de surcroit des véhicules de service bariolés de type 4X4 et Hyundai accent, comme mode opératoire pour l’acheminement de la marchandise ».

Notre source affirme que « le conteneur en question est arrivé au port d’Alger, en date du 08 février 2015 en provenance de Barcelone (Espagne), à bord d’un navire de transport de marchandises baptisé « Green Fast », battant pavillon panaméen, et ce au nom d’une Sarl appelée Fragreans and global Fashion, basée à El – Mouradia (Alger), puis transféré le lendemain soit le 09 février 2015 vers ledit port sec (ANISFER), sous couvert du régime douanier dit « D.S.T.R ».

Aussi, selon une source proche du dossier, il ressort que le poids total déclaré sur manifeste de la marchandise en question à son arrivée en date du 08 février 2015 était de 27,640 tonnes, présentement il est de 17,980 tonnes, soit dix tonnes de moins. Ce qui prouve qu’une « marchandise d’un volume de dix tonnes aurait disparue ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email