-- -- -- / -- -- --
Monde

Des députés allemands en faveur de sanctions contre la Pologne

Des députés allemands en faveur de sanctions contre la Pologne

Les chefs du bloc de l’Union chrétienne-démocrate (UCD) et l’Union chrétienne sociale (UCS) au parlement allemand ainsi qu’au parlement européen n’excluent pas la possibilité de sanctions contre la Pologne, suite aux nouvelles lois sur les médias et la Cour constitutionnelle adoptées dans ce pays.

Le chef du groupe UCD/UCS au parlement allemand Volker Kauder et le chef du bloc de ces mêmes partis au Parlement européen Herbert Reul se sont exprimé à ce sujet dans des entretiens accordés à la revue Der Spiegel. Selon M.Kauder, les pays de l’Union européenne devront “trouver l’audace nécessaire pour appliquer les sanctions, si des violations des valeurs européennes étaient constatées”.

L’homme politique souligne que le gouvernement polonais devrait savoir qu’il est interdit de violer certaines valeurs fondamentales au sein de l’Europe.

L’adoption de sanctions contre la Pologne est également soutenue par Herbert Reul. Selon lui, les sanctions économiques seront nécessaires, si le dialogue politique ne donne aucun résultat. De telles déclarations interviennent suite aux initiatives législatives récentes réalisées en Pologne.

Le 7 janvier dernier, le président du pays Andrzej Duda a signé des amendements à la loi sur les médias qui prévoient des changements dans la direction de la télévision d’Etat polonaise TVP et de la Radio polonaise. Ces changements renforcent les pouvoirs du ministre des Finances à l’égard des médias d’Etat.

Fin décembre 2015, le président polonais avait approuvé des amendements à la loi sur la Cour constitutionnelle réduisant les pouvoirs de la cour par rapport aux juges et renforçant l’influence du président et du ministre de la Justice sur ces mêmes juges.

Les deux mesures avaient provoqué de vives discussions dans le pays, ainsi que des critiques de la part de Bruxelles qui craignait qu’elles aient menacé les principes du droit. La Commission européenne avaient envoyé aux autorités polonaises deux lettres leur demandant des explications, et a l’intention de tenir des débats à ce sujet le 13 janvier prochain. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email