-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des citoyens ferment une APC à Tizi ouzou

Des citoyens ferment  une APC à Tizi ouzou

Las des fausses promesses des pouvoirs publics quant à l’amélioration de leurs conditions de vie et poussés par le désespoir, les citoyens de la commune d’Agouni-Gueghrane dans la daïra des Ouadhias ont fermé,Ce dimanche, le siège de leur APC. La colère et la frustration ont été telles que les manifestants, au nombre impressionnant, ont carrément clôturé l’accès donnant au siège de l’APC avec un mur en dur. En effet, avec du parpaing et du mortier (ciment), les citoyens d’Agouni-Gueghrane ont carrément obstrué le portail donnant accès au siège de l’institution.

Parlant comme un seul homme, les manifestants ont conditionné la destruction du mur par la présence sur les lieux du wali, Abdelhakim Chatter, pour l’informer directement de tous les maux qu’ils endurent depuis de longues années mais sans pour autant que les pouvoirs publics daignent répondre, ne serait-ce que par le minimum, à leurs doléances.

Par ailleurs, il est connu qu’au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou, les autorités communales n’informent pas souvent le wali des différents manquements dont souffrent leurs administrés, surtout lorsqu’elles sont directement responsables de ces tares. D’ailleurs, Abdelhakim Chatter a constaté à plusieurs reprises, notamment au cours de ses sorties sur le terrain, le grand contraste existant entre le contenu des rapports qu’il recevait sur le développement des communes et les doléances des citoyens. Le cas de l’APC d’Agouni-Gueghrane fermée hier n’est qu’une énième preuve de la dichotomie existante entre l’autorité locale et son administré.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email