-- -- -- / -- -- --
Monde Afrique

Des blindés de l’armée pour protéger Dakar ‎

Des blindés de l’armée pour protéger Dakar ‎

En prévision d’une journée de contestation à haut risque et de la présentation à un juge du principal opposant au pouvoir, Ousmane Sonko, les autorités sénégalaises ont déployé des blindés de l’armée dans la capitale Dakar.

L’arrestation de M. Sonko, le 3 mars, a provoqué la semaine passée trois jours de heurts entre jeunes et forces de l’ordre, de pillages et de saccages dans ce pays de 16 millions d’habitants considéré d’ordinaire comme un îlot de stabilité politique.

Au moins cinq personnes ont trouvé la mort, la presse avançant des chiffres plus élevés mais difficilement vérifiables.

M. Sonko se trouvait déjà au palais de justice lundi à 5H30 (locales et GMT), dans l’attente de sa présentation au juge prévue à 11H00, a déclaré à la radio l’un de ses avocats, Me Cheikh Khouraissy Ba.

Des dizaines de sympathisants chantant et dansant ont scandé “libérez Sonko” en agitant le drapeau national à quelque distance du tribunal, sous l’œil vigilant d’un cordon de policiers.

Huit blindés de l’armée ont été positionnés sur la place de l’Indépendance, centre du quartier névralgique du Plateau, siège des grandes institutions, dont la présidence.  Cette dernière était elle-même placée sous haute protection et ses accès barrés.

D’autres blindés encore stationnaient auprès du port et à l’entrée d’un quartier populaire théâtre d’affrontements la semaine passée.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email