-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des affiliés à la CASNOS dénoncent à nouveau le système de cotisations

Des affiliés à la CASNOS dénoncent à nouveau le système de cotisations

Nonobstant une longue et impeccable campagne de sensibilisation menée par les acteurs et animateurs de la CASNOS, dont le directeur général en personne, sur les grands dividendes à tirer de l’application de la formule « plus je cotise, plus le montant de ma retraite s’agrandit « , il n’en demeure pas moins que ces certains affiliés à cette caisse au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou disent que finalement ils ne sont pas complètement convaincus.

Les cotisants de cette wilaya considèrent qu’il y a anguille sous roche. En d’autres termes, ils considèrent qu’à travers cette nouvelle imposition de nouveaux barèmes de cotisations, ils ne peuvent être en définitive que, selon leurs termes, « les dindons de la farce ».

A présent, ils partent même en guerre contre le directeur de l’antenne CASNOS de Tizi-Ouzou, Farid Taïbi, et ses collaborateurs qu’ils accusent de dictateurs.

La colère de ces affiliés à la CASNOS, regroupés autour de leur organisation dénommée « Collectif d’Appui à la Micro-Entreprise ( CAM), a été traduite, hier, par une marche à petits pas baptisée « Marche Escargot « laquelle à démarré à partir de Oued-Aïssi jusqu’au siège de l’antenne CASNOS, sis au boulevard Krim Belkacem (Nouvelle-Ville).

Une fois devant le siège de cette institution, les manifestants, environ une centaine, ont poursuivi leur action de protestation par un rassemblement qui a duré un long moment.

Leurs revendications lesquelles ont été exprimées depuis fort longtemps d’ailleurs, ont porté sur la nécessité d’aller vers l’application du décret exécutif n° 15 – 289 du 14 novembre 2015 relatif à la sécurité sociale des personnes non salariées exerçant une activité pour leur propre compte, l’acquittement des cotisations à raison de 32 400, 00 DA par an, soit le minimum, le remboursement au profit de ceux qui ont versé plus que ce montant de 32 400, 00 DA des sommes jugées « excédentaires « et le départ du directeur de l’antenne CASNOS de Tizi-Ouzou et ses proches collaborateurs.

Notons enfin qu’en dépit de leurs colère et frustration, les affiliés à la à la CASNOS ont organisé leur manifestation pacifiquement. En effet, aucun débordement n’a été signalé de leur part.

La question fondamentale qui reste posée est de savoir si la frustration de ces affiliés tizi-ouziens à la CASNOS est justifiée ou non. Pour le savoir, rien n’est mieux indiquée qu’un face à face, avec la presse interposée, entre les deux parties concernées.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email