-- -- -- / -- -- --
Culture

Derrida l’éternel

Derrida l’éternel

Lors d’un colloque international de deux jours, tenu au palais de la culture Abdelkrim-Dali de Tlemcen, dans le contexte de la commémoration du dixième anniversaire de la mort du philosophe Jacques Derrida. Les participants ont traité le thème Déconstruction, un terme ayant fait la renommée du penseur.

Les participants au colloque international ont débattu de grands thèmes traités par le penseur Jacques Derrida né en Algérie en 1930, comme la question de l’origine, du langage, du signe et du symbole. Ils ont également abordé les derniers travaux du philosophe sur l’hospitalité et l’amitié et ses dialogues avec les différents courants philosophiques et littéraires du XXe siècle traitant, entre autres, de la phénoménologie, du structuralisme et de l’herméneutique (interprétation des textes).

Les intervenants ont souligné « l’impact des dialogues du penseur Jacques Derrida dans l’enrichissement du débat et son empreinte indélébile dans la marche des idées contemporaines ».
Les conférenciers ont également traité de « la vision du philosophe de la question de Babylone », qui représente un grand symbole dans les textes sacrés.

La grande rencontre entre Derrida et le philosophe allemand Gadamer en 1981 sur les défis de l’herméneutique « ayant permis de clarifier le rapport entre ce courant et la déconstruction », est également évoquée lors de ce colloque, de même que la relation entre Derrida et Edmund Husserl dans sa fameuse œuvre L’origine de la géométrie.

Le dialogue entre Derrida et l’un des derniers herméneutes, en l’occurrence Paul Ricoeur est le thème développé par Bilal Koussa de l’université de Sétif et l’historien et épistémologue français, François Dosse.

Cette rencontre se veut aussi un hommage au philosophe Jacques Derrida, elle a permis aussi aux chercheurs algériens, français, tunisiens et marocains présents, d’apporter de nouveaux éclairages sur « la stratégie dérridienne dans la déconstruction des récits et narrations en tant que support identitaire ». Les chercheurs ont estimé, lors de la dernière journée de ce colloque international, que la pensée derridienne abordée sous plusieurs angles « nécessite davantage de recherches et de débats », en recommandant de « faire toute la lumière sur l’œuvre et le parcours de ce penseur contemporain, en collaboration entre spécialistes d’universités arabes et occidentales en matière de recherches ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email