Dermatose nodulaire bovine : Les éleveurs de Constantine mis en garde – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Dermatose nodulaire bovine : Les éleveurs de Constantine mis en garde

Dermatose nodulaire bovine :  Les éleveurs de Constantine mis en garde

Afin de faire face à une éventuelle menace sanitaire du cheptel bovin de la région, une mise en garde de la wilaya et des services agricoles de Constantine, a été publiée sur les réseaux sociaux afin de prévenir les éleveurs sur les dangers que constitue la dermatose nodulaire contagieuseDNC Bovine La dermatose nodulaire contagieuse bovine est une maladie virale affectant uniquement les bovins et non transmissible à l’homme. Elle se transmet principalement par les vecteurs (insectes piqueurs) et se caractérise notamment par de la fièvre et des nodules de tailles diverses sur la peau de l’animal bovine apparue ces derniers jours dans certaines régions du pays. La mise en garde a été appuyée par le communiqué du ministère de l’agriculture publié il y a deux jours.

Les autorités vétérinaires de la capitale de l’Est sont sur le qui-vive. Un dispositif de surveillance a été mis en place afin d’agir et d’intervenir en cas de suspicion. Les éleveurs ont été instruits de veiller à informer les services agricoles en cas de suspicion d’une de leurs bêtes. Des flyers et dépliants ont d’ores et déjà été conçus et distribués aux éleveurs, sur lesquels toutes les informations nécessaires ont été apportées, dont la présentation de la maladie, ses symptômes, les moyens de transmission, la prévention et les traitements.

À en croire les propos d’un vétérinaire Dr B. Kheirdine, cette maladie se caractérise par une propagation très rapide. « Il n’existe pas de traitement spécifique contre le virus. L’intervention sur les animaux malades consiste à gérer les symptômes et à prévenir les infections secondaires, ajoute-t-il, et il faut aussi procéder à l’isolement des animaux infectés pour prévenir la propagation de la maladie ».

« Il faut donc agir en amont par une prévention qui repose principalement sur la vaccination des cheptels dans les régions à risque. Ou encore par une campagne de lutte contre les insectes nuisibles vecteurs, et cela reste le rôle des services d’hygiène communaux », précise le Dr Kheirdine.

La dermatose nodulaire bovine, causée par un virus de la famille des Poxviridae, est qualifiée de très dangereuse dans la mesure où la propagation de l’agent pathogène est très rapide. Hormis le contact entre animaux du cheptel, la contamination peut également être causée par des insectes parasites tels que les mouches et les moustiques.

Ce qui revient à requalifier l’intérêt que peuvent avoir les opérations préventives contre les insectes nuisibles, ne constituant plus depuis quelques années un souci pour les bureaux d’hygiène et de prévention des communes à travers la wilaya. Et pour cause, la propagation effrénée d’insectes dans certaines cités de la ville des ponts est devenue un cauchemar pour leurs habitants.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email