-- -- -- / -- -- --
Nationale

Derbal veut réformer l’instance

Derbal veut réformer l’instance

Le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal a entamé, hier, une visite de travail en Tunisie dans le cadre des concertations avec l’instance tunisienne pour « enrichir l’expérience des deux parties en matière de surveillance des élections », indique un communiqué de la HIISE.

Durant cette visite de trois jours, Derbal rencontrera son homologue tunisien Mohamed Tlili Mansri, président de l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE), a précisé la même source, ajoutant que cette visite « tend à consacrer le principe de concertation et l’échange de vues à l’effet d’enrichir l’expérience des deux parties en matière de surveillance des élections, dans le cadre des intérêts des deux pays et des aspirations des deux peuples à une coopération fructueuse et complémentaire ».

Le président la HIISE, qui fait face à de nombreuses critiques venant surtout de partis de l’opposition, veut réformer cette instance et pour ce faire, une visite au voisin tunisien, qui possède une expérience non négligeable dans ce domaine depuis au moins cinq ans s’imposait. Abdelwahab Derbal a appelé à l’assainissement du système électoral algérien, une revendication forte de l’opposition :

« L’expérience de 2017 a démontré qu’un énorme travail attend l’ensemble des partenaires pour apporter des correctifs à l’opération électorale », a-t-il affirmé en marge de la réunion du conseil de l’instance la semaine dernière.

Durant cette rencontre, il a tenu à rappeler que son instance a relevé les plus importantes « observations enregistrées lors du dernier scrutin ». D’où ses recommandations portant sur la mise en place d’ »une solide assise d’un processus électoral de plus en plus fiable et serein ».

Une mesure visant à assainir régulièrement le fichier électoral et à s’aligner sur la réalité de la société en étendant les applications informatiques actuellement en vigueur à d’autres cas de figure :

« L’assainissement du fichier électoral aura pour effet d’instaurer la légitimité, car les gens seront confiants en son exactitude, un taux de participation admis, puisqu’il fait référence à un fichier réel et un pouvoir de décision effectif à l’élu », assure Derbal.

Lors des deux élections de cette année (législatives et communales), le président de la HIISE avait reconnu les défaillances et proposé d’y remédier : « Nous sommes fautifs ; nous n’avons hélas pas pu recevoir toutes les listes définitives avant les recours administratifs.

Cette situation m’interpelle et pose mille questions sur les exclusions massives à travers les wilayas », reconnaît Derbal qui estime que la solution réside dans l’amélioration des textes régissant les prérogatives de la Haute instance de contrôle des élections.

Il a réitéré ses propos concernant « la nécessité d’un pacte social solidaire autour du processus électoral pour en permettre la réforme, l’amélioration et le développement dans notre pays », la raison d’être et l’objectif supérieur de son instance, selon lui.

Il a estimé que les réformes « nécessitent du temps et de la patience ». « Les textes ont réellement besoin de révision », ne cesse de marteler Derbal, apportant la preuve que l’inexistence de textes n’est pas la seule à poser problème.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email