-- -- -- / -- -- --
Nationale

«Depuis 2011 : l’OPEP n’impose plus de quotas à ses membres»

«Depuis 2011 : l’OPEP n’impose plus de quotas à ses membres»

Le ministre de l’Energie, Salah Kabri, a déclaré hier à Tizi Ouzou à l’issue de sa visite de travail et d’inspection l’ayant conduit dans plusieurs localités de la wilaya que « depuis l’année 2011, l’OPEP n’impose plus de quotas à ses membres ».

Cette réponse est venue à la question de savoir pourquoi il n’y a jamais eu d’entente entre les pays membres de cette organisation.

En dépit de notre insistance sur l’identité du ou des pays responsables de cette mésentente quant à la limitation des quotas, le ministre a préféré répondre que le plafond des pays membres de l’OPEP est de 30 millions de barils par jour.

Quant à la question relative à la proposition algérienne au sein de l’OPEP concernant la politique pétrolière à suivre, Salah Kabri a préféré l’ignorer complètement.

S’agissant de la production nationale en cette énergie fossile, le ministre l’a estimée à 1,2 millions de barils par jour. Toujours en matière d’énergie, il a évoqué le recours d’une façon graduelle à l’énergie renouvelable.

Dans ce sens, il a indiqué que la production actuelle produite par éolienne et par panneaux solaire est de l’ordre des 400 mégawatts par jour. La production atteindra d’ici 2020 4 000 mégawatts et d’ici 2030 22 000 mégawatts.

Concernant l’investissement dans ce créneau d’énergie renouvelable, le ministre a souligné que le marché s’ouvrira aussi bien au secteur public que privé.

S’agissant enfin du gaz naturel dans la wilaya de Tizi Ouzou, raison de sa visite, Salah Kabri a déclaré que le taux de raccordement atteindra à la fin de l’exécution des programmes y afférents un taux de 98%, soit le taux actuel en ce qui concerne l’alimentation en énergie électrique. A relever que le taux actuel du raccordement au gaz naturel est de 70, 62 %.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email