-- -- -- / -- -- --
Nationale

Dépistage rapide du Covid-19: L’Algérie produira 200.000 kits par semaine

Dépistage rapide du Covid-19: L’Algérie produira 200.000 kits par semaine

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus, l’Algérie a franchi un grand pas en lançant la production des kits de dépistage rapide du Covid-19. Une première dans la région du Maghreb. 200.000 tests dont les résultats sont obtenus en 15 minutes seront produits par semaine, ce qui permettra au pays d’adopter une stratégie intensive de dépistage massif.

Ces kits produits par la société algérienne « Vital Care » en partenariat avec des sociétés canadiennes et jordaniennes, permettront, en plus des résultats en un temps record, de diagnostiquer des cas de contamination de sujets asymptomatiques, selon le ministre délégué chargé de la Production pharmaceutique, Lotfi Benbahmed.

L’Algérie devient ainsi le premier pays du Maghreb à produire ce genre de tests et le deuxième en Afrique, après l’Afrique du Sud. « La production de cette usine permettra désormais à l’Algérie d’atteindre une certaine autonomie en matière de dépistage et de traitement de la pandémie », a affirmé M. Benbahmed. De son côté, Ismaïl Tchikou, DG de Vital Care, explique que la pandémie du Covid-19 n’a fait qu’accélérer les choses.

« Nous nous sommes lancés dans un partenariat avec un Jordanien et un Canadien avec qui nous étions déjà en discussion bien avant cette crise. L’unité devait commencer en septembre, mais avec cette crise, nous avons basculé rapidement dans ce projet de production de tests rapides du Covid-19 », détaille-t-il.M. Tchikou a fait savoir que son usine entrera en production dite « de routine » dans les prochains jours, affirmant par la même occasion que la capacité totale de production peut atteindre 200.000 tests par semaine.

Et de signaler que tout dépend de la disponibilité de la matière première, car il faut assurer l’approvisionnement en intrants nécessaires. Pour produire les tests de dépistage, Vital Car a « reçu toutes les facilitations de la part des pouvoirs publics, qu’elles soient administratives ou douanières », a assuré son DG. Pour sa part, Dr Omar Belabaci, Pneumologue et responsable du service Covid-19 à l’EHS de Ain Defla, a estimé que la stratégie de dépistage du coronavirus en Algérie évolue au fil de la propagation de l’épidémie.

« Les tests jouent un rôle majeur dans la lutte contre le coronavirus, car ils nous aident à détecter de nouveaux cas et dresser une cartographie de l’étendue de la maladie ».« Au tout début, on a décidé de tester les personnes qui présentaient des symptômes d’atteintes respiratoires (toux, fièvre, essoufflement, syndrome de détresse respiratoire aigüe) », a rappelé le spécialiste, signalant que face à l’augmentation des cas et en pleine épidémie de grippe, tester toutes les personnes présentant de tels symptômes devenait impossible.

Afin de détecter le virus SARS-Cov-2, responsable de l’épidémie Covid-19, l’Algérie a opté pour les tests virologiques et le scanner thoracique, a-t-il ajouté.« Les tests virologiques, également appelés tests PCR, détectent la présence du virus au moment où ils sont réalisés, c’est-à-dire que les patients pourront savoir s’ils sont infectés sur le moment », a fait savoir Dr Belabaci, expliquant qu’ils consistent en un prélèvement naso-pharyngé par écouvillon : une sorte de grand coton-tige est inséré dans le nez du patient afin de prélever une certaine quantité de virus.

L’échantillon est envoyé pour analyse à l’Institut Pasteur. Les résultats sont disponibles en quelques heures. Concernant le scanner thoracique, il a précisé qu’il n’est pas utilisé dans le cadre du dépistage, mais dans le cadre du diagnostic. « Le scanner thoracique nous permet de gagner du temps et mettre le malade sous traitement », relève le spécialiste. Il convient de noter que grâce aux 20 laboratoires de l’Institut Pasteur d’Algérie répartis à travers le pays, l’Algérie réalise actuellement plus de 400 tests de dépistage du Covid-19 par jour en moyenne, contre environ 200/ jour au début de l’épidémie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email