Dépenses publiques : « Le dossier des subventions sociales est ouvert » – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Dépenses publiques : « Le dossier des subventions sociales est ouvert »

Dépenses publiques : « Le dossier des subventions sociales est ouvert »

La rationalisation des dépenses publiques constitue une préoccupation majeure des pouvoirs publics. Des projets sont en cours d’études et de mise en pratique dans cette perspective, afin d’avoir une meilleure visibilité de la dépense publique.

Dans sa déclaration à la radio nationale, le directeur général du Budget au ministère des Finances, Abdelaziz Fayed, a fait savoir que le but recherché est de rationaliser les dépenses publiques, notamment la révision des subventions.

Le responsable est en effet revenu sur ce dossier, sachant qu’ils sont nombreux les spécialistes qui appellent à la nécessité de cibler les subventions. La subvention ne va pas être abandonnée, elle devra être dirigée vers des catégories bien précises. L’objectif étant d’améliorer la qualité des dépenses publiques.

« Le dossier de la révision des subventions est ouvert. Il est pris en charge par le gouvernement. C’est l’article 188 de la loi de finances 2022 qui fixe le principe et les modalités de sa mise en œuvre », a souligné le responsable, précisant que cette révision prévoit d’aller d’une subvention universelle à une subvention ciblée. « Ce sont les citoyens qui n’ont pas de revenus moyens qui vont bénéficier de ces subventions », a-t-il souligné, rappelant l’installation d’une commission chargée du dossier des subventions.  « Elle est composée de directeurs généraux du ministère de l’Intérieur et du ministère des Finances qui travaillent sur la préparation des conditions techniques de mise en œuvre », a précisé M. Fayed.

Cette commission, consacrera le passage réel des subventions généralisées vers des subventions orientées aux véritables bénéficiaires, avec l’association de l’ensemble des parties prenantes. Cet outil sera garant d’une meilleure vision pour les pouvoirs publics, et permettra aussi que les subventions soient remises à ceux qui les méritent. Sachant que ce système a longtemps fait profiter toutes les catégories sociales, même les plus « aisées ».  Cette révision n’est cependant pas un abandon de ce système, surtout que les pouvoirs publics, à leur tête le président de la République, ont réitéré le maintien du caractère social de l’Etat et la préservation du pouvoir d’achat des citoyens.

Le DG du Budget au ministère des Finances a dans ce sens évoqué les mesures prises à cet effet. Il s’agit de l’augmentation des salaires, qui a atteint les 900 milliards de dinar et la continuité dans la subvention des produits de première nécessité, qui avoisine les 640 milliards de dinar.

Par ailleurs, dans l’objectif d’avoir une meilleure visibilité de la dépense publique, le ministère des Finances va se doter d’un portail électronique du marché public. Ce dernier va entrer en vigueur le mois d’avril prochain.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email