-- -- -- / -- -- --
Nationale

Démolition des constructions illicites Ghardaïa

Démolition des constructions illicites Ghardaïa

De nombreuses constructions et extensions illicites opérées au niveau « Ioumads » sur les hauteurs de la petite bourgade de la ville de Mélika (nommée la Reine du M’Zab), ainsi que dans quelques cités à travers la ville de Ghardaïa, ont été démolies depuis le début de l’année en cours, a-t-on appris ce lundi de sources proches des services techniques de l’APC de Ghardaïa.

Cette opération qui s’inscrit en application des directives gouvernementales visant à mettre un terme aux constructions illicites et à l’occupation de l’espace public dans les cités d’habitat, devra se poursuivre et touchera en principe l’ensemble des cités réparties à travers le territoire des communes de la Wilaya de Ghardaïa, précise-t-on de même source.

Ce qui n’est pas le cas, étant donné que des centaines de constructions illicites érigées hâtivement sur ces mêmes hauteurs, sur des espaces publics accaparés, dites « Cité Assalafia » par des individus venus des quatre coins du pays, n’ont pas été touchées par ce plan de démolition. Pis encore, puisque ces demeures illégales ont été alimentées en eau, électricité, gaz et réseau d’assainissement, par les services techniques de la wilaya de Ghardaïa !!!

Or, les autorités locales et la commission de l’APC chargée de lutter contre les constructions et extensions illicites ont été à maintes fois interpellées par des citoyens de la ville de Mélika, afin de dénoncer l’émergence fortuite de ces centaines constructions illicites. Ces violations contraires aux directives gouvernementales se poursuivent mais en parallèle d’une politique incompréhensible de la politique de deux poids et deux mesures, durant l’exécution de ce fameux plan de démolition, selon de nombreux citoyens interrogés par le Jeune Indépendant.

En complément à l’opération de démolition des 180 constructions illicites opérée en 2017 par l’ex APC de Ghardaïa, depuis le début de cette année en cours, les services de l’actuelle APC de Ghardaïa ont relancé récemment cette campagne de démolition ciblant essentiellement, non seulement les citoyens ne possèdent aucun acte de propriété, mais aussi ceux qui ne possédant pas de permis de construction.

Interrogé, le jeune Mahfoud, âgé de 29 ans, nous dévoile « Cela fait deux ans quand j’avais acheté un lot de terrain pour construite ma maison, je n’ai pu malheureusement détenir mon permis de construction à cause du blocage abusif, durant toute cette période de mon acte de propriété au niveau des services des hypothèques de Ghardaïa ».

Un des notaires exerçant dans la wilaya de Ghardaïa interrogé quant à cette déficience endurée par de très nombreux citoyens, il a souligné que « près de 1200 dossiers de nos clients sont entreposés et oubliés intentionnellement sur les bureaux des hypothèques, sans qu’ils soient traités ».

Pour certains, « l’attente date de plus de deux années », a-t-il précisé, déplorant, au demeurant, ce qu’il a qualifié de « lenteurs bureaucratiques et les dérives dans cette administration locale ».
Interrogé par le Jeune indépendant, le chef de service des hypothèques de la wilaya, Mustapha Lahouadji, s’est contenté d’affirmer que sa structure « manquaient d’effectif » alors que d’autres dossiers provenant d’autres notaires sont traités hâtivement.

Cependant, au sein de la Wilaya de Ghardaïa, Il est par conséquent temps de soupeser la bureaucratie, les procédures absurdes, la mauvaise foi, le clanisme, l’incompétence au sein de certaines administrations, et toutes formes de lacunes de grande nature, qui empoisonnent la vie des citoyens, selon les mêmes sources.

Nombreux sont les citoyens qui soutiennent que les autorités locales et gouvernementales sont plus que jamais sollicitées pour parer à de telles situations négatives en mettant sur pied des réformes adéquates et des procédures administratives qui s’imposent en vue d’améliorer et de simplifier la vie des citoyens jusque-là, très troublées.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email