-- -- -- / -- -- --
Nationale

Démarrage des moissons-battage à Annaba

Démarrage des moissons-battage à Annaba

Le coup d’envoi officiel de la campagne moissons-battage a été donné hier à partir de la commune d’Ain Berda, à la ferme Hemil Boubakeur réputée pour ses rendements céréaliers exceptionnels par rapport aux autres zones rurales de la wilaya.

Comme à l’accoutumée, la Coopérative des céréales et légumes secs (CCLS) a pris les mesures nécessaires dans le but de garantir un bon déroulement de la campagne moisson-battages qui concernera, cette année, plus de 14 000 hectares, toutes variétés de grains confondues.

Pas moins de 24 moissonneuses-batteuses ont été mobilisées et mises à la disposition des céréaliculteurs, à l’instar du matériel qui accompagne la récolte des céréales (sacs, moyens de transport, etc.) Six points de ramassage des productions de blé ont été mis en place à travers le territoire de la wilaya pour permettre à la CCLS de réceptionner le maximum de production de céréales. 

Les techniciens de la direction des services agricoles prévoient une amélioration du rendement dans la production céréalière au-delà de 25 quintaux à l’hectare grâce à la bonne pluviométrie enregistrée en avril, favorisant un comportement des plants. L’année passée, la production de céréales n’a pas dépassé 250 000 quintaux.

Les communes du sud-ouest de la wilaya telles Chorfa, Eulma, Ain Berda, Berrahal et Oued Aneb concentrent l’essentiel de la production céréale. A signaler que pour cette année, d’importantes mesures de prévention contre les incendies des récoltes céréalières ont été prises avant même le démarrage de la campagne moissons battage.

Simples mais efficaces, ces mesures qui sont le résultat d’une concertation entre la Protection civile, la conservation des forêts, la direction des services agricoles et la Gendarmerie nationale, insistent principalement sur la maintenance des moissonneuses batteuses.

En effet, une défaillance technique quelconque lors de la manipulation des moissonneuses provoque des incendies pouvant détruire d’importantes superficies céréalières.

Outre l’initiation des agriculteurs aux mesures à prendre afin de se prémunir des incendies dont les causes sont multiples, ces mesures recommandent également la dotation des conducteurs de moissonneuses batteuses d’extincteurs pour stopper tout déclenchement d’incendie et la mise en place des bandes de sécurité séparant la route des champs céréaliers pour empêcher le feu de se propager.

Éviter de moissonner durant les journées caniculaires ou en période de grands vents et procéder au désherbage des bordures des terrains et au ramassage des objets facteurs déclenchant d’incendies (bouts de verre, cigarettes, etc.), figurent parmi les mesures de prévention qui revêtent une importance particulière pour les céréaliculteurs n’ayant pas assuré leurs récoltes contre les risques de catastrophe.

La campagne moisson-battage concernera, cette année, une superficie de plus de 14 000 hectares, toutes variétés de grain confondues.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email