-- -- -- / -- -- --
Nationale

Démantèlement d’un réseau international de stupéfiants à Alger

Démantèlement d’un réseau international  de stupéfiants à Alger

Les gendarmes d’Alger ont démantelé un réseau international de trafic de cannabis. 755 kg de drogue ont été saisis et 6 narcotrafiquants arrêtés lors de cette opération.

Le réseau était en activité sur l’axe Tlemcen-Alger. Un véhicule et un camion servant au transport de cannabis ont été également saisis. De grosses sommes d’argent et une paire de jumelles nocturnes ont été récupérées lors des perquisitions.

Six narcotrafiquants originaires d’Alger, de Tlemcen, d’Oran et de Tébessa, membres d’un réseau international de trafic de drogue, ont été arrêtés et 755 kg de cannabis et une quantité de cocaïne ont été saisis dans le cadre d’une vaste opération menée par les gendarmes de la brigade de Chéraga relevant du Groupement d’Alger.

Selon un communiqué de la cellule de communication du Commandement de la Gendarmerie nationale, cette importante opération anti-stupéfiants s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le crime organisé dans toutes ses formes.

Tout a commencé, est-il expliqué, lorsque la Gendarmerie nationale a reçu des renseignements judicieux sur l’existence d’un grand réseau international de trafic de kif traité, dont l’activité dépasse les frontières du pays. Partant d là, les gendarmes de Chéraga ont localisé, effectivement, l’un des membres du réseau qui réside dans la wilaya d’Oran. Ce dernier est un habitué de Tlemcen. Il s’y rend pratiquement chaque semaine pour réceptionner des quantités de cannabis en provenance du Maroc.

Les gendarmes enquêteurs de la brigade de Chéraga étaient déjà aux trousses de ce membre du réseau, et ce, sans qu’il sache qu’il était surveillé. En effet, les gendarmes, à bord une voiture banalisée, ont surveillé le narcotrafiquant depuis Tlemcen jusqu’à son arrivée à Alger, et c’est là que ce malfrat a été intercepté sur la route reliant Chéraga à Ouled Fayet. En fouillant la camionnette immatriculée à Oran, les gendarmes ont fait une incroyable découverte.

Une quantité de cannabis estimée à 755 kg a été découverte soigneusement dissimulée à l’intérieur de ladite camionnette dans des sachets en plastique d’un poids de 250 grammes. Emmené au siège de la brigade de Chéraga, le narcotrafiquant a donné les noms de ses complices.
Ses aveux sont stupéfiants.

En effet, les gendarmes enquêteurs ont appris de lui que le réseau, dont il est membre, activait avec la complicité de plusieurs narcotrafiquants marocains et européens. Il a également dénoncé ses complices dont deux Algérois qui l’attendaient dans la commune d’Ouled Fayet pour la réception de la quantité de cannabis. Très vite, une équipe a été dépêchée afin de procéder à l’interpellation des deux complices d’Ouled fayet. Ce qui devait arriver arriva.

Les deux complices, les nommés S. H. et F. L., âgés respectivement de 40 et 36 ans, ont été surpris à bord de leur véhicule de luxe de marque Jaguar. On fouillant ladite voiture, les gendarmes ont découvert une autre quantité de drogue, cette fois de la cocaïne. Ils étaient là à attendre l’arrivée de leur acolyte pour acheminer les 755 kg de cannabis que ce dernier transportait vers le port d’Alger pour que, par la suite, cette drogue soit transférée vers un pays du Vieux Continent.

Poursuivant leurs investigations, les gendarmes de Chéraga se sont déplacés à Tlemcen afin de procéder à l’interpellation de deux autres membres du réseau. Il s’agit de deux narcotrafiquants, les nommés A. F. et M. R. âgés respectivement de 36 et 43 ans.

Les perquisitions de leurs domiciles ont permis aux enquêteurs de mettre la main sur 39 millions de centimes (somme représentant les revenus des ventes de drogue), une paire de jumelles nocturnes (servant à surveiller les mouvements des gardes-frontières durant la nuit), un télescope et des téléphones mobiles.

Un sixième complice, le nommé A. S. âgé de 37 ans, a été arrêté également dans le cadre de cette enquête. Ce dernier est originaire de Tébessa. L’enquête se poursuit, a affirmé hier la Gendarmerie nationale, du moment que six autres membres du réseau sont actuellement en fuite.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email