Démantèlement d'un réseau criminel affilié à Mahieddine Tahkout – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Démantèlement d’un réseau criminel affilié à Mahieddine Tahkout

Démantèlement d’un réseau criminel affilié à Mahieddine Tahkout

Le service central de lutte contre le crime organisé relevant de la Sûreté nationale a procédé, cette semaine, à la récupération de 57 véhicules de luxe et au démantèlement d’une bande criminelle organisée impliquée dans des affaires de corruption et de blanchiment d’argent en relation avec l’ancien homme d’affaires, Mahieddine
Tahkout. C’est ce qu’a indiqué ce lundi un communiqué du DGSN.

« Dans le cadre de l’enquête diligentée par les services compétents de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) sous la supervision du parquet territorialement compétent, le service central de lutte contre le
crime organisé relevant de la Sûreté nationale a procédé, cette semaine, au démantèlement d’une bande criminelle organisée impliquée dans des affaires de corruption et de blanchiment d’argent en relation avec l’ancien homme
d’affaires, Mahieddine Tahkout », a précisé le communiqué.

Cette opération qualitative s’est soldée par la récupération de 57 véhicules de différentes marques, propriété de l’ancien homme d’affaires, Mahieddine Tahkout dont 54 véhicules de luxe d’une valeur de près de 200
milliards de centimes. Le prix d’un de ces véhicules dépasse 12 milliards de centimes », a ajouté le communiqué.

« Les investigations ont permis de trouver des adresses de biens immobiliers acquis grâce au recettes de ces opérations criminelles, outre la saisie de 1,935 milliard de centimes. Les véhicules en question ont été
récupérés au niveau de garages à Alger, Annaba, Sétif, Bordj Bouareridj, Boumerdes, Tipasa, Chlef et Blida », lit-on sur le document.
« Les services compétents de la DGSN ont rappelé la saisie de 507 véhicules de différentes marques appartenant au même ancien homme d’affaire », a conclu le communiqué.

Condamné à plusieurs reprises par la justice algérienne dans des affaires différentes, l’homme d’affaires Tahkout Mahieddine est également dépossédé de tous ses biens “mal acquis”, en bénéficiant de largesses du régime du président déchu, Abdelaziz Bouteflika.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email