-- -- -- / -- -- --
Nationale

Déjà près de trois millions de baigneurs

Déjà près de trois millions de baigneurs

Pas moins de 14 123 interventions ont été recensées par la direction de la Protection civile de la wilaya de Béjaïa durant les sept premiers mois de l’année en cours. Selon un communiqué de presse, qui nous a été transmis ces derniers jours, il est fait état de l’évacuation et de la prise en charge de 5 414 malades et 1 257 blessés pour diverses raisons, dont des chutes.

Les personnes secourues ont été évacuées vers les différents centres de soins de la wilaya. On a recensé 899 accidents, 1 316 blessés et 32 décès durant la même période. Le bilan s’est alourdi jusqu’au 18 du mois en cours, avec 1 037 accidents, 1 496 blessés et 36 décès, souligne-t-on dans le même communiqué. En matière d’incendie, le bilan a atteint 865 cas, avec 1 139 interventions.

Les cas d’incendie correspondent à 83 incendies dans les milieux urbains, 18 dans les milieux industriels, 48 véhicules incendiés, 387 incendies en milieu végétal et enfin 330 autres feux. Il y a eu 3 974 opérations diverses concernant les différents dispositifs de sécurité (visites de travail des autorités centrales, évènements sportifs, culturels et autres).

La Protection civile n’a pas omis de relever l’aide apportée à son dispositif de lutte contre les incendies par une colonne mobile pour la lutte contre les feux de forêts, installée le 1er Juillet dernier.

Celle-ci est un renfort spécial en moyens humains et matériels, composé en plus des éléments de Béjaïa, de ceux de la wilaya de Msila. La Protection civile, qui a déployé d’importants moyens pour la surveillance des plages, évalue le nombre d’interventions, du 1er juin au 18 août, à 3 330, menées sur les 33 plages autorisées à la baignade, de la côte est à la côte ouest, indique le chargé de communication à la Protection civile de Béjaïa, le capitaine Soufi. Cela dénote on ne peut plus clairement du flux de vacanciers dans la wilaya de Béjaïa, lequel a frôlé les 3 millions de visiteurs (plus de 2 960 000 baigneurs).

Le même bilan fait état de 1 680 personnes sauvées d’une noyade certaine, 1 387 personnes soignées sur place, 257 personnes évacuées vers des centres de soins, ainsi que de 46 personnes sauvées à bord d’embarcations ou autres engins nautiques.

On déplore cependant 15 victimes décédées par noyade dont 3 se sont noyées hors des horaires de surveillance des plages. Pour cinq d’entre elles, le fanion était rouge. Une autre est décédée par hydrocution probable, un enfant de 5 ans à cause de l’inattention des parents et enfin 5 autres dans des sites non surveillés par les maîtres nageurs.

« Toutes les personnes noyées décédées sont de sexe masculin, âgés de 5 à 34 ans », souligne-t-on. Cinq sont issus de la wilaya de Béjaïa, deux de Batna, deux de Sétif, un de chacune des wilayas suivantes : Médéa, Béchar, Djelfa, Alger, Touggourt et B.B.A. La dernière victime a été enregistrée le 18 du mois en cours. Elle a disparu à la plage surveillée de Souk El-Tenine à 11h15 et a été repêchée à 12h50, ajoute-t-on.

La baignade était interdite car le fanion hissé était rouge. Le jeune homme était âgé de 21 ans, natif de Djelfa et résidait à Touggourt.

La Protection civile n’a pas omis de conseiller aux baigneurs de ne pas fréquenter les plages interdites, d’éviter de se baigner directement après un bain de soleil prolongé ou un repas copieux, se baigner dans les plages surveillées, de ne pas dépasser la zone réservée aux baignades, de surveiller les enfants, particulièrement ceux dotés de jouets ou engins nautiques.

Et aux véliplanchistes et autres amateurs de sports nautiques, il leur est conseillé de veiller à leur sécurité et à celle des autres en respectant une distance d’aumoins 100 m à partir du rivage, et enfin de respecter les horaires de surveillance de la plage.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email