Découverte d’un monument funéraire à Médéa vieux de 3000 ans – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Découverte d’un monument funéraire à Médéa vieux de 3000 ans

Découverte d’un monument funéraire à Médéa vieux de 3000 ans

Après la mise au jour d’une pierre comportant des inscriptions libyques dans une commune de la wilaya et qui a fait l’objet d’une expertise menée par des experts du Centre national de recherche en archéologie, confirmant que la pièce archéologique est un artefact sur lequel sont gravées des « lettres en libyque antérieur à l’ère chrétienne », une nouvelle découverte d’un monument funéraire a eu lieu dans la commune de Ouzera, 10 km à l’est du chef-lieu de wilaya.

En effet, le monument monument funéraire qui porte lui aussi une ancienne inscription libyque vieilles d’au moins 3000 ans est transféré temporairement au musée public national Abdelmadjid Meziane de Chlef, en exécution des instructions de la direction de la protection juridique de biens culturels et de la valorisation du patrimoine du ministère de la culture et des arts.

L’opération de transfert s’est déroulée, mercredi, sous la supervision de la directrice de la culture et des arts de Médéa, Salima Gaoua, accompagnée des cadres de la commune de Ouzera et en présence du la secrétaire générale de la commune, de la gendarmerie nationale, et le propriétaire du terrain, a-t-on indiqué.

Selon les services de la direction de la culture et des arts, cette découverte, la première du genre dans la wilaya de Médée, prouve la richesse patrimoniale qu’elle recèle et sa profondeur dans l’histoire ancienne aussi loin dans le temps, remontant à des époques historiques diverses.

Ce qui, suggère-t-on, constitue un sujet de recherche pour les universitaires et les personnes intéressées et doit susciter la curiosité des spécialistes des secteurs proches en vue d’approfondir l’analyse de cette pièce pour déterminer la nature et la période historique à laquelle remonte.

« Ce monument funéraire, ou inscription libyenne, comme on l’appelle, remonte à des périodes anciennes allant de la préhistoire aux périodes antiques, des découvertes semblables ont été mises au jour dans la région de la Mitidja ».

Cependant, est-il précisé, le transfert de cet artefact au musée public national de Chlef Abdelmadjid Meziane, est une opération temporaire en attendant les dispositions qui seront prises ultérieurement par les services spécialisés de la tutelle.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email