Décès du Président iranien Raïssi : Goudjil signe le registre de condoléances – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Décès du Président iranien Raïssi : Goudjil signe le registre de condoléances

Chargé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le président du Conseil de la nation, Salah Goudjil a signé, jeudi au siège de l’ambassade iranienne à Alger, le registre de condoléances suite au décès du Président iranien, Ebrahim Raïssi, de son ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, et de leurs accompagnateurs.

« C’est avec une grande tristesse et une profonde affliction que nous avons appris le décès du président de la République islamique d’Iran, pays frère, Ebrahim Raïssi, du ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, et de leurs accompagnateurs dans un crash d’hélicoptère », a écrit M. Goudjil sur le registre de condoléances.

« En cette douloureuse épreuve qui a frappé le peuple iranien frère, je vous adresse, au nom du président de la République, et au nom du Gouvernement et du peuple algériens, mes sincères condoléances et vous assure de ma compassion et de ma solidarité, priant Dieu Tout-Puissant d’accorder aux défunts Sa sainte miséricorde, de les accueillir en Son vaste paradis, et de prêter à leurs proches patience et réconfort », a-t-il poursuivi.

« Avec le décès de M. Raïssi, l’Iran perd une personnalité éminente et un leader chevronné. L’histoire retiendra ses efforts incommensurables au service du peuple iranien frère, outre l’ensemble de la nation musulmane qui n’oubliera guère son rôle prépondérant et sa grande contribution en faveur de la cause palestinienne, à laquelle il a mobilisé un soutien international », a-t-il ajouté.

Evoquant la dernière visite du regretté en Algérie, M. Goudjil a indiqué que « les Algériens ne sauront oublier l’attachement du défunt président, depuis son arrivée au pouvoir, à la consolidation et à la promotion de la coopération bilatérale entre l’Algérie et l’Iran », affirmant que « le souvenir de sa dernière visite officielle en Algérie constituera une halte dans le parcours de renforcement des relations historiques entre nos deux pays frères ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email