-- -- -- / -- -- --
Nationale

Décès d’Ebosse: la presse a une part de responsabilité (Grine)

Décès d’Ebosse: la presse a une part de responsabilité (Grine)

Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a estimé  dimanche que la presse, plus particulièrement la presse sportive, doit jouer un rôle pour combattre le phénomène de la violence dans les stades, au lendemain du décès du joueur de la JS Kabylie, Albert Ebossé, touché par un projectile à l’issue du match face à l’USM Alger.

“Je condamne avec la plus extrême fermeté cet acte ignoble qui endeuille tout le football algérien”, a déclaré M. Grine à la Chaîne III de la Radio algérienne, tout en présentant ses condoléances à la famille du défunt et à la grande famille de la JSK. Le ministre a estimé que la violence “est un phénomène mondial qui existe même dans les pays les plus développés”, précisant que cela “n’enlève en rien à la gravité de la situation”, notamment après ce qui s’est passé hier samedi au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. 

Il a rappelé, à cet égard, l’importance du rôle que doit jouer la presse, particulièrement la presse sportive, dans “la lutte contre la violence et dans la promotion de l’esprit sportif”. Revenant sur ce qui est passé à Tizi-Ouzou, M. Grine a jugé que la presse en assume une “part de responsabilité”, dans le mesure où elle “n’a pas, ou a très peu, joué son rôle de sensibilisateur, d’éducateur, mais aussi d’informateur et de pacificateur”, a-t-il expliqué.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email