-- -- -- / -- -- --
Nationale

Décès de Mostefai: Bouteflika rend hommage à un moudjahid dévoué

Décès de Mostefai: Bouteflika rend hommage à un moudjahid  dévoué

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika a adressé jeudi un message de condoléances à la famille du défunt moujahid Mohamed-Seghir Mostefaï, ancien gouverneur de la banque centrale d’Algérie, dans lequel il a rendu hommage à son dévouement au service du pays et son apport louable dans les domaines économique et financier. 

« J’ai appris le décès du regretté Mohamed-Seghir Mostefaï après une longue vie consacrée au service de la patrie, en tant que militant du mouvement national et moudjahid durant la guerre de libération nationale », écrit le Président dans son message.

 « Après l’indépendance, le défunt a occupé, grâce à son expérience dans le domaine économique, le poste de gouverneur de la Banque centrale d’Algérie, il a pu éviter au pays, avec ses compagnons, les secousses financières pendant la période post-coloniale marquée par la pauvreté et le sous-développement. Durant cette période, le défunt a gagné l’estime de beaucoup de gens pour sa loyauté, son sérieux et sa persévérance », a ajouté le Chef de l’Etat.

« L’Algérie a perdu un cadre distingué, intègre et engagé en faveur du développement et la prospérité du pays, connu pour son apport louable dans le domaine économique et financier, symbole de progrès, de force et de prospérité, a ajouté le Président Bouteflika, estimant que « sa disparition est une perte pour les Algériennes et Algériens qui doivent suivre son exemple et s’inspirer de son glorieux parcours ». 

L’ancien Gouverneur de la Banque d’Algérie et moudjahid, Mohamed-Seghir Mostefaï, est décédé jeudi à l’âge de 90 ans. Né en 1926 à Bordj Bou-Arreridj, le défunt était militant du mouvement national puis moudjahid durant la guerre de libération.

 Il fut notamment l’un des négociateurs des Accords d’Evian, signés en mars 1962 entre le Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) et les autorités coloniales françaises. Après l’indépendance, le défunt a occupé le poste de Gouverneur de la Banque centrale d’Algérie (actuellement Banque d’Algérie) de décembre 1962 à juin 1981. Mohamed était derrière la création de la Banque centrale de Mauritanie (BCM) en 1973.

Il a lancé, avec Ahmed Ould Daddah, premier gouverneur de cette banque, l’Ouguiya, la monnaie nationale du pays qui lui a permis de s’affranchir de la zone franc et le franc CFA ; un système hérité de la colonisation qui bloquait l’indépendance financière de l’Afrique et contrariait son développement.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email