-- -- -- / -- -- --
Culture

Décès de Mahmoud Zemmouri : Un cinéaste d’exception

Décès de Mahmoud Zemmouri : Un cinéaste d’exception

La dépouille du cinéaste Mahmoud Zemmouri, décédé ce samedi 04 novembre dans un hôpital à Paris en France, sera rapatriée ce dimanche pour être inhumée à Boufarik, sa ville natale.

La scène cinématographique algérienne a perdu avec la disparition de Mahmoud Zemmouri un réalisateur exception qui a marqué le septième art algérien de son empreinte avec des œuvres du répertoire de la comédie et du mélodrame.

Mahmoud Zemmouri a passé la majeure partie de sa vie en France, il sera acteur, scénariste et réalisateur. L’immigration et les conditions sociales de la deuxième génération d’immigrés seront les thèmes de prédilection des œuvres cinématographiques de Mahmoud Zemmouri.

Le défunt a également abordé avec courage et sans complaisance aucune d’autres sujets intéressant les Algériens en dépit des polémiques et des réactions suscitées. A l’annonce de sa disparition, l’acteur Faouzi Saichi, compagnon de route du défunt, a fait part de sa « grande tristesse », rapporte l’Agence presse service d’Algérie.

Il a rappelé avoir travaillé avec lui en tant que comédien pendant plus de 30 ans, notamment dans De Hollywood à Tamanrasset et L’honneur de tribu. Pour le réalisateur Ahmed Rachedi, « l’Algérie a perdu en la personne de Mahmoud Zemmouri un de ses monuments », considérant son décès comme une « grande perte » pour l’art et le cinéma algériens.

Il a rappelé que ses films comiques, « en rapport avec l’Algérie », sont distribués et projetés dans le monde, lors de grands évènements cinématographiques.

De son côté, le président de l’association Lumières, Amar Rabia, engagé comme technicien dans certaines productions, a loué les qualités humaines et professionnelles du défunt. Il a affirmé que Mahmoud Zemmouri se distingue par ses films comiques et a travaillé avec de grands comédiens comme Hassan Hassani, Sid Ali Kouiret, Larbi Zekal et Ouardia.

La comédienne Bahia Rachedi garde, elle, le souvenir d’un homme « cultivé et rigoureux » dans son travail. Mahmoud Zemmouri a notamment réalisé Prends 10 000 balles et casse toi (1981), Les folles années du twist (1986), De Hollywood à Tamanrasset (1991), L’honneur de la tribu (1993, adaptation du roman de Rachid Mimouni), 100 % arabica (1997), Beur, blanc, rouge (2006), Imarat El Hadj Lakhdar (série télévisée comique, 2007, 2008, 2009) et Certifié Hallal (2015).

Comme acteur le défunt a entamé sa carrière d’acteur en 1977 dans le film L’Autre France d’Ali Ghanem, avant d’interpréter de nombreux rôles dans des productions françaises et étrangères pour le cinéma et la télévision.

Il a joué dans Tchao Pantin (1983) de Claude Berri, La Smala (1984) de Jean-Loup Hubert, Commissaire Moulin (épisode TV, 1989), Julie Lescaut (épisode TV, 1992), Blanc d’ébène (1992) de Cheikh Doukouré, l’Hexagone (1994) de Malik Chibane et Munich (2005) de Steven Spielberg.

Il a également joué dans trois de ses films. Etabli depuis 1968 à Paris où il a étudié le cinéma et travaillé comme assistant réalisateur dans deux films d’Ali Ghanem, le défunt a participé à de nombreux festivals internationaux grâce à ses œuvres lesquels ont représenté l’Algérie dans des compétitions officielles.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email