Décès du controversé général major Khaled Nezzar – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Décès du controversé général major Khaled Nezzar

Décès du controversé général major Khaled Nezzar

L’ancien ministre algérien de la Défense et ancien membre du haut comité d’Etat (HCE) , le général major Khaled Nezzar, est décédé vendredi à Alger à l’âge de 86 ans des suites d’une longue maladie, ont annoncé ses proches sur les réseaux sociaux .

Né à Seriana dans la wilaya de Batna en décembre 1937, Khaled Nezzar avait rejoint les rangs de l’ALN au cours de la révolution après sa défection de l’armée française, avait-il écrit dans ses mémoires. Il a occupé le poste de commandant des forces terrestres et de vice-chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) en 1987, puis celui de ministre de la Défense de 1990 à 1993.

Il a ensuite été l’un des cadres clefs du HCE suite à l’interruption du processus électorale du 26 décembre 1991, la démission du président Chadli Bendjedid puis l’arrivée au pouvoir de l’un des chefs historique de la révolution algérienne Mohamed Boudiaf.

Outre Mohamed Boudiaf et Khaled Nezzar le HCE (14 janvier 1992 au 30 janvier 1994) était composé d’Ali Kafi, Ali Haroun, Tedjini Haddam puis Redha Malek.

Auparavant, Nezzar était le commandant des forces terrestres algériennes et a administré  l’état de siège  lors des émeutes sanglantes d’octobre 1988 au cours desquelles plus de 500 personnes ont été tuées. Il avait pris sa retraite fin 1993.

Il avait suscité de nombreuses controverses en Algérie et a fait l’objet de poursuites judiciaires sans suite en France.

Le président de la république Abdelmadjid Tebboune a rendu hommage à «une des personnalités militaires les plus éminentes» qui a consacré sa vie «au service de la nation», dans un message de condoléances à sa famille.

« Le défunt fut une éminente personnalité militaire ayant voué sa vie, pleine de sacrifices et de dévouement, au service de la patrie, à partir des différents postes et responsabilités qu’il a occupés. Face à cette épreuve, nous ne pouvons que nous résigner à la volonté d’Allah », a écrit le chef de l’Etat.

De son côté, le Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire, le Général d’Armée Saïd Chanegriha à présenté, en son nom et au nom de l’ensemble des personnels de l’Armée nationale populaire, ses sincères condoléances et fait part à la famille du défunt de sa profonde compassion, priant Allah Tout-Puissant d’accorder au défunt Sa sainte miséricorde et de l’accueillir en Son vaste paradis parmi les martyrs et les valeureux saints et d’octroyer à sa famille et ses proches tout le courage et la force en cette dure épreuve.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email