Début des épreuves du BEM : Un premier jour d’examen jugé «abordable» – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Début des épreuves du BEM : Un premier jour d’examen jugé «abordable»

Début des épreuves du BEM : Un premier jour d’examen jugé «abordable»

C’est parti pour les épreuves de l’examen du Brevet d’enseignement moyen (BEM), qui ont débuté ce lundi, à travers le territoire national. Le coup d’envoi officiel des épreuves a été donné par le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, depuis la wilaya de Touggourt. Les sujets ont été jugés abordables par beaucoup de candidats.

Ce lundi, les candidats au BEM ont rejoint les centres d’examen avec un peu d’appréhension, mais beaucoup de détermination pour décrocher cet examen de passage au cycle secondaire. Mis à part l’angoisse qui a étreint le cœur de la majorité des candidats, ces derniers étaient très excités à l’idée de passer enfin au lycée, synonyme pour eux de passer à une autre étape de leur vie. Les futurs lycéens ont, dans la matinée, affronté les sujets de langue arabe et de physique, tandis que les épreuves des sciences islamiques et d’éducation civique ont été passées dans l’après-midi.

Aujourd’hui, place aux épreuves de maths, d’anglais et d’histoire-géo. Les quatre épreuves d’hier étaient plutôt abordables. Les candidats abordés par le Jeune Indépendant à la sortie du centre d’examen Ghanem-Baghdadi de Boudouaou, dans la wilaya de Boumerdès, étaient unanimes pour dire que les sujets « étaient clairs et abordables » et que « toutes les questions correspondaient au programme scolaire ». L’ambiance était plutôt joyeuse au sein des groupes d’élèves, qui ont bénéficié d’une pause après la première épreuve. Ils discutaient déjà de la deuxième matière à passer dans la même matinée, à savoir la physique. 

Après s’être débarrassés du stress du premier examen, jugé « satisfaisant », les candidats, regroupés devant l’établissement, s’apprêtaient déjà à composer en physique avec la même détermination. A 11h30, de nombreux parents guettaient la sortie de leurs enfants avec inquiétude. « Ma fille a obtenu de brillantes notes pendant toute l’année scolaire mais je ne peux m’empêcher de m’inquiéter », a déclaré la mère d’Aya qui passe l’examen du BEM pour la première fois. L’inquiétude de cette maman a été, cependant, de courte durée, sa fille Aya ayant franchi le grand portail vert du centre d’examen avec le sourire. Melissa, sa copine de classe qui l’accompagnait, affichait le même air joyeux. Selon leurs dires, les deux examens de la matinée étaient « abordables ».  

L’aventure se poursuit aujourd’hui pour les candidats qui doivent se pencher sur les sujets de maths et d’anglais et, dans l’après-midi, sur le sujet d’histoire-géographie. Pour le troisième et dernier jour de l’examen, les candidats composeront dans les matières de sciences naturelles et de français. Pour rappel, le candidat doit obtenir une moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20 pour être admis. Les élèves recalés seront jugés sur la base de la moyenne obtenue au BEM, additionnée à la moyenne annuelle de contrôle continu divisée par deux. Il convient de noter que le taux de réussite au BEM l’année dernière était de 70 %. Cette année, les résultats seront connus vers la fin du mois en cours. 

Pour rappel, près de 740 000 candidats, répartis sur 2 800 centres d’examen, entament à partir de ce lundi les différentes épreuves du BEM, et ce à l’échelle nationale. Pour lutter contre les tentatives de fraude, les candidats n’auront pas accès aux appareils électroniques. Une présence des services de sécurité sur les lieux des examens a été également constatée, ainsi qu’un personnel médical au service des candidats.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email