Début, ce vendredi, de la phase retour en Ligue 1 Mobilis A la poursuite du MC Alger ! – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Sports

Début, ce vendredi, de la phase retour en Ligue 1 Mobilis A la poursuite du MC Alger !

Début, ce vendredi, de la phase retour en Ligue 1 Mobilis  A la poursuite du MC Alger !

Seize étapes déjà avec les deux rencontres disputées ce vendredi et ayant mis aux prises l’ES SétifES Sétif Entente sportive sétifienne, plus communément appelée l'Entente de Sétif ou simplement l'ESS, est un club omnisports algérien dont la section la plus célèbre pratique le football. Il est fondé en 19582 ,comme l'Équipe militante du FLN en exécution de la permission de fonder le club signée par Le Moudjahid Mohamed Kerouani en 1958   à l’USM Khenchela et le MC Oran à l’ASO/Chlef, avant celles de ce samedi et dimanche à l’occasion, rappelle-t-on, du report sine die du choc des extrêmes entre le nouveau promu, l’ES Ben Aknoun, et le leader, le MC AlgerMC Alger Le Mouloudia Club d'Alger plus couramment abrégé en Mouloudia d'Alger ou encore MCA, est un club omnisport algérien fondé le 7 août 1921 et basé à Alger. Le Mouloudia Club d'Alger est la seule équipe algérienne qui a réussi à gagner le triplé en 1976 et en remportant le premier trophée continental., qui domine de la tête et des pieds le championnat depuis le coup d’envoi d’un exercice 2023-2024 qui pourrait le consacrer nouveau N°1 d’Algérie après de longues années de disette.

Un petit coup d’œil sur le classement général provisoire au terme d’une 1ère partie (fin de la phase aller) : sans discussion aucune, le Doyen, leader tranquille et bien assis sur son fauteuil, tient bon la barre et se dirige droit vers une couronne qui le fuit depuis près de 15 ans (2010 puis plus rien).

1er avec 36 points au compteur et huit d’avance sur son poursuivant immédiat à savoir le quadruple champion d’Algérie, le CR BelouizdadCRB Le Chabab Riadhi Belouizdad plus couramment abrégé en Chabab Belouizdad ou encore CRB, est un club de football algérien basé dans le quartier de Belouizdad à Alger, est fondé le 15 juillet 1962., meilleure attaque ( 33 réalisations), 2e meilleure défense derrière le Paradou AC (9 buts encaissés contre 6 seulement pour le onze de Hydra), meilleure différence de buts (+24), plus grand nombre de victoires (11 en 15 sorties), en plus de celui de meilleur buteur jusque-là et propriété d’un certain Youcef Belaili dont les prestations depuis qu’il a déposé ses valises en août dernier dans la capitale sont en tous points époustouflantes comparativement à son rendement en sélection où il a toujours brillé pourtant : en très grande forme avant de partir pour la CAN 2023 en Côte d’Ivoire où il a déçu comme tous ses partenaires avec une élimination humiliante dès le 1er tour, l’enfant d’El Bahia a affolé les statistiques et compte bien revenir après la gifle ivoirienne.

Il en est, à mi-chemin du titre, à 10 buts et espère oublier l’échec africain avec l’E.N en retrouvant à nouveau ses sensations et le sens du but puis mener le Mouloudia algérois à son objectif d’étoffer son palmarès déjà bien garni, avec une couronne qui semble bien aller à sa tête.

Comme le costume de champion qu’il a mis d’entrée de jeu en caracolant en tête de la hiérarchie, le vert et le rouge étant de mise. Partout affichés. Avec, incontestablement, le meilleur effectif grâce notamment à un recrutement de très grande qualité, le club parrainé par Sonatrach n’ayant pas trop regardé sur les dépenses en mettant les gros moyens sur le plan financier.

Le onze drivé par le français Beaumelle, espère en finir avec les vaches maigres et maintenir, sauf accident de parcours, la cadence lors de cette seconde partie où les poursuivants ne manquent pas à l’instar du champion sortant, la formation de Laâquiba, un temps en difficulté mais qui peut revenir à tout moment, ou le voisin usmiste qui semble avoir retenu la leçon en alliant ses engagements nationaux avec ses ambitions africaines, et la jeune garde du Paradou qui peut toujours compter sur son Académie pour à chaque fois rebondir et contrarier les « grands ». Sans oublier d’autres candidats en puissance aux 1ers rôles, voire mener la « chasse » au leader qui devrait faire

attention à ne pas rater la marche alors que le costume de champion semble bien lui aller. On citera, dans le lot, le CS Constantine, trahi par son inconstance mais capable de fausser bien des plans du quatuor de tête, de l’ES Sétif qui se cherche encore mais montre bien des atouts pour s’assumer dans une course où la marge de manœuvre reste néanmoins réduite.

On pourrait citer également la JS Saoura pour l’heure loin de son niveau des saisons précédentes mais a les moyens de se mêler à la danse en postulant à un billet africain. Toujours est-il que le Mouloudia algérois tient pour l’instant les clefs de la maison bien en main mais gagnerait à ne pas baisser la garde dans une compétition où les surprises ne manquent pas.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email