-- -- -- / -- -- --
Monde

De nouveaux plans de guerre à Alep

De nouveaux plans de guerre à Alep

Les médias syriens ont diffusé dimanche les images du président syrien Bachar Al-Assad en train de prendre l’iftar, pour la rupture du jeûne, avec des soldats syriens.

Selon l’agence syrienne Sana, cette rencontre a eu lieu dans l’aéroport Maraj-alSultane dans la Ghouta orientale, situé à 15 km l’est de la capitale syrienne. Cet aéroport avait été reconquis le mois de décembre dernier.

« Pour moi, ce repas est le plus délicieux de toute ma vie », a dit Assad, selon Sana qui a précisé que le président syrien avait avant l’iftar fait une tournée dans plusieurs positions de l’armée syrienne dans cette région.

Nouveaux plans pour Alep

Cette visite intervient au moment où de nouveaux plans sont mis en exécution sur plusieurs axes de combats dan la province d’Alep au nord du pays. Un changement des priorités semble avoir été opéré dans cette zone et l’accent est sur les fronts proches de la ville.

En parallèle aux combats, les quartiers loyalistes à l’ouest d’Alep avaient été meurtris par les pilonnages sporadiques des milices qui ont fauché la vie à d’innombrables civils. 

Dimanche, la bataille s’est plutôt concentrée sur la province nord d’Alep, où l’armée syrienne et ses alliés ont réalisé une progression en direction des fermes d’al-Mallah. Alors que l’intensité des affrontements semble avoir baissé dans la province sud, qui a été le théâtre ces dix derniers jours d’une opération de grande envergure lancée par l’armée et ses alliés, pour repousser l’attaque lancée par la coalition Jaïsh al-Fateh, au cours de laquelle plus de 300 miliciens ont péri.

Selon le journal libanais al-Akhbar, « les nouvelles tactiques prennent en compte la privation des groupes armés disséminées sur les différents axes de la possibilité d’échanger le soutien entre eux, rappelant à l’esprit la style de la « diversion des fronts », que l’armée et ses alliés avaient utilisée au lendemain de l’entrée en action de l’aviation russe ».

Un aspect nouveau marque aussi ces procédés, celui d’avoir divisé chaque axe en plusieurs fronts afin de profiter à maximum de la couverture aérienne intensive fournie par l’aviation russe dont la cadence a été ces derniers jours sans précédent. 

« Ces nouvelles tactiques privilégient la progression terrestre éclair dans plusieurs directions en même temps, au détriment d’un calendrier temporel préalable, d’autant que les forces ont été mobilisées en envisageant l’éventualité de mener des opérations de progression terrestre sur plusieurs axes en même temps, sous les ordres du commandement des cellules des opérations lequel a été confié la responsabilité des estimations en fonction de ce qui se passe sur le terrain », explique al-Akhbar.

Bani Zeid dans le collimateur

La progression en direction des fermes d’al-Mallah dimanche s’est fait au moment où le quartier des rebelles Bani Zeid à Alep faisait l’objet d’un bombardement aérien intensif, laissant présager l’éventualité que l’assaut terrestre des forces régulières visait l’artère routière avoisinante de Castello, occupée par les milices.

Le quartier Bani Zeid constitue pour les milices un principal de soutien de pilonnage pour plusieurs axes. « Si l’armée reconquiert les fermes d’al-Mallah, ceci constituera un front de division des groupes armés qui occupent la localité Hritane, de sorte qu’ils ne pourront plus porter assistance à leurs homologues dans la rue Castello.

Cette reconquête aura aussi pour effet d’asphyxier les milices retranchées dans les quartiers Est d’Alep » L’armée compte aussi ouvrir plusieurs fronts de diversion visant plusieurs secteurs à l’intérieur la ville. Al-Akhbar conclut : « A noter une grande différence entre le plan d’action suivi par l’armée et ses alliés dans les quartiers d’Alep et celui suivi sur les axes de la ville.

Concernant ces derniers, les soldats doivent profiter des occasions qui se présentent pour avancer et conquérir de nouveaux points, alors que dans l’intérieur, les combats ont pour but la diversion et l’usure exclusivement :il faut éviter toute infiltration dans les quartiers où les miliciens jouissent d’une profondeur ouverte qui est à leur avantage ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email