-- -- -- / -- -- --
Culture

De la sécurité intellectuelle et religieuse

De la sécurité intellectuelle et religieuse

Dans son numéro zéro, la revue algérienne El Hiwar, parue récemment à Alger, évoque la question de « la sécurité intellectuelle et religieuse » face à l’émergence de certaines sectes religieuses étrangères à la société algérienne.

La revue El Hiwar publie, à ce propos, un entretien avec l’académicien et chercheur spécialiste du soufisme, M. Mohammed Benbrika qui souligne l’importance de « la préservation de la sécurité intellectuelle et culturelle »de l’Algérie.

Le chercheur met en garde contre tout « laxisme » face aux différents groupes et sectes religieux apparus au cours des dernières années à l’instar d’El Ahmadiya.

La revue d’expression arabe a consacré, par ailleurs, tout un dossier sur les enfants atteints du spectre des troubles de l’autisme en Algérie, dont le nombre est estimé à environ « 80.000 », rapporte l’Agence presse service d’Algérie. Le dossier évoque « l’absence » d’écoles spécialisées et de centres de prise en charge de ces enfants à travers le pays.

Un entretien avec le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, et un autre avec le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Hassen Marmouri, sont également publiés dans cette revue à caractère socio-économique et culturel.

El Hiwar (dialogue) propose en outre une contribution de l’ancien ministre Cherif Rahmani sur le changement climatique dans le monde et du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi sur la relation de l’histoire avec le roman. Des rubriques consacrées à l’art, la cuisine, l’esthétique et à la décoration sont également au sommaire de cette publication mensuelle éditée par le quotidien El Hiwar.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email