-- -- -- / -- -- --
Nationale

De amendes prévues en cas d’infractions: Le port des bavettes devient obligatoire

De amendes prévues en cas d’infractions:  Le port des bavettes devient obligatoire

Les walis de la République ont décidé d’imposer le port obligatoire et indispensable des bavettes dans les lieux publics. Une décision qui intervient suite aux derniers rapports de leurs services qui font état d’une escalade inquiétante des cas de contamination et de la propagation du Coronavirus dès le début du mois sacré de Ramadhan, comme l’ont confirmé les statistiques du ministère de la santé.

Une propagation que même l’instauration de l’état d’urgence sanitaire doublé du couvre-feu n’a pas encore permis d’endiguer. Face à ce constat de plus en plus préoccupant, les walis ont pris l’initiative de décréter l’obligation du port du masque pour tout le monde dans les lieux publics, les supermarchés et les marchés des fruits et légumes. Des sanctions sont même prévues en cas d’infractions. Ainsi, toute personne qui ne s’y conformera pas sera sanctionnée d’une amende allant de 10 000 à 20 000 DA, conformément au code pénal et les propriétaires des commerces et centres commerciaux s’exposeront à des sanctions administratives incluant la fermeture administrative et des poursuites en justice.

Les services communaux assistés par des agents des services de sécurité sont tenus d’appliquer cette mesure dans les marchés couverts de fruits et légumes. Le wali de Constantine Ahmed Abelhafid Saci, qui a ouvert le bal a diffusé ce jeudi un arrêté faisant obligation aux citoyens de porter des bavettes dans les commerces et les services administratifs. L’arrêté fait obligation aux propriétaires de commerces et centres commerciaux d’imposer le port de bavettes aux citoyens fréquentant ces commerces, ainsi qu’à leurs travailleurs.

Pour sa part, le wali de Tipaza, Omar Haj Moussa a appelé à discuter des mesures et dispositions de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus par le port obligatoire de bavettes, la limitation des regroupements, le respect des règles de distanciation et la mobilisation des citoyens à l’effort national de prévention du Covid-19.

Par ailleurs, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid avait, dans une déclaration à la radio nationale, appelé à la généralisation du port du masque au sein de la population. Il a plaidé même pour que cette mesure entrant dans le cadre de la prévention contre la Covid-19 soit rendue obligatoire, sous peine d’amende comme c’est le cas du port de la ceinture de sécurité par les automobilistes. Benbouzid a exhorté les citoyens à faire preuve de plus de vigilance et de ne pas réduire à néant les avancées réalisées jusqu’ici dans la lutte contre le Covid-19.

Pour rappel, les médecins et spécialistes de la santé n’arrêtent pas de recommander à la population le port de bavettes, fabriquées même en tissu à défaut de masques chirurgicales, lors des sorties nécessaires.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email