Lamamra plaide pour un système multilatéral  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Lamamra plaide pour un système multilatéral 

Lamamra plaide pour un système multilatéral 

Le conflit palestinien, le dossier sahraoui, la crise libyenne, le Mali ainsi que le prochain Sommet de la ligue arabe prévu à Alger, autant de thèmes abordés ce lundi par le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra dans un discours lors du débat général de la 77e session de l’AG de l’ONU à New York.

D’emblée, Ramtane Lamamra a plaidé pour un nouveau système mondial plus équitable, en jugeant de remédier à la situation induite par la guerre en Ukraine dans le cadre d’une « approche qui assure l’égalité et l’équité entre tous les pays et mettre fin à la marginalisation de longue date dont souffrent les pays en développement ».

Sur le dossier palestinien, le chef de la diplomatie algérienne a affirmé que l’Algérie s’apprête à accueillir le sommet arabe les 1er et 2 novembre prochain et « aspire à faire de cet événement une étape déterminante dans l’action arabe commune, afin d’assurer une contribution effective du monde arabe à relever les défis actuels sur les scènes régionale et internationale ». Il a dit que l’Algérie poursuit ses efforts « visant à renforcer l’unité nationale entre les frères palestiniens » et a réaffirmé la position algérienne sur la Palestine.

« De cette tribune, je réaffirme que la résolution de la question palestinienne demeure la clef de voûte pour le rétablissement de la sécurité et la stabilité dans la région du Moyen-Orient, en consacrant le droit du peuple palestinien frère à établir son État indépendant dans le cadre des frontières du 4 juin 1967, avec Al-Quds comme capitale, ainsi que la fin de l’occupation de toutes les terres arabes, conformément aux résolutions pertinentes des Nations Unies et à l’Initiative arabe de paix », a lancé Ramtane Lamamra.

Dans le registre de la décolonisation, l’Algérie a réitéré à l’ONU son « soutien au droit du peuple sahraoui frère de mettre fin à l’occupation de ses terres et d’exercer son droit inaliénable et imprescriptible à l’autodétermination et à l’indépendance ».

 Lamamra a appelé l’ONU à « redoubler les efforts », à travers l’envoyé personnel de son SG afin de « permettre aux deux parties au conflit », les deux États membres de l’Union Africaine, le Maroc et la République sahraouie, à « reprendre le processus des négociations directes en vue de parvenir à une solution politique acceptable aux deux parties dans le cadre de la légalité internationale ».

Le chef de la diplomatie a demandé à la communauté internationale d’adopter une nouvelle approche dans la gestion des crises qui frappent la planète. « L’Algérie insiste sur la nécessité de sortir de la logique de gestion de crise par la communauté internationale pour se concentrer davantage sur la recherche de solutions », a-t-il dit, en mettant en avant ses « positions de principe » et « son attachement aux principes de non-alignement, et de par son histoire et ses riches expériences en matière de médiation internationale ».

Sur le dossier malien, Lamamra a appelé au nom de l’Algérie la communauté internationale à « soutenir les parties maliennes dans le but d’accélérer le rythme de concrétisation de leurs engagements en vertu de l’accord, notamment à la lumière de la délicate phase de transition que traverse ce pays ».

Sur la crise libyenne, Lamamra a souligné que la solution demeure dans la non-ingérence étrangère dans les affaires de ce pays, et la tenue d’élections libres qui répondent aux aspirations du peuple libyen.

Enfin, M. Lamamra a rappelé que l’Algérie a présenté sa candidature au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité pour le mandat 2024-2025. « Cette candidature a été entérinée par l’Union africaine, la Ligue des États arabes et l’Organisation de la coopération islamique », a-t-il souligné, en ajoutant que l’Algérie  « compte sur le soutien des États membres lors des élections prévues au mois de juin prochain ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email