-- -- -- / -- -- --
Nationale

Dangers du monoxyde de carbone : Les instructions du Président

Dangers du monoxyde de carbone : Les instructions du Président

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a chargé Sonelgaz de doter les domiciles des citoyens de dispositifs de détection et d’alerte en cas de fuite de monoxyde de carbone. Lors d’une réunion du Conseil des ministres mardi, le chef de l’Etat a ordonné d’introduire dans les cahiers des charges de réalisation des futurs projets l’obligation de doter les logements de détecteurs de monoxyde de carbone. 

Lors de cette réunion, un exposé sur les mesures pratiques pour limiter le phénomène d’asphyxie par gaz brulés (monoxyde de carbone) dans les foyers a été à l’ordre du jour. Le Président a ordonné l’élaboration de textes juridiques stricts qui préviennent les atteintes aux systèmes de chauffage, aux conduites de gaz et aux sources d’énergie qui alimentent les résidences, et empêchent leurs modifications après les avoir reçues.

Le chef de l’Etat a également ordonné l’ouverture de laboratoires de contrôle technique et qualité sur l’ensemble du territoire national, affiliés à la société Sonelgaz, spécialisée dans le contrôle des appareils électroménagers les plus à l’origine d’accidents domestiques, notamment les appareils de chauffage.

Par ailleurs, le Président Tebboune, a souligné la nécessité de s’appuyer entièrement sur la numérisation dans l’octroi de biens immobiliers à des fins économiques.

Le projet de loi qui détermine les modalités d’octroi de biens immobiliers économiques appartenant à la propriété privée de l’État et destinés à la réalisation de projets d’investissement mettrait fin aux graves dépassement dont le pays a été témoin ces dernières années. Dans ce contexte, le président de la République a souligné que l’adoption du guichet unique est le moyen le plus efficace afin d’endiguer la bureaucratie.

Le président Tebboune a également souligné la nécessité d’une répartition équitable des projets d’investissement sur l’ensemble du territoire national, sur la base d’une étude de l’efficacité de ces projets, tenant compte de la spécificité de chaque région.

Il a estimé que la vision de l’Algérie à travers cette loi est de stimuler l’investissement selon une vision intégrée pour un décollage du développement qui garantit un dynamisme économique plus fort. Le chef de l’Etat a indiqué que l’octroi de biens immobiliers à des fins économiques doit s’accompagner d’une réelle souplesse juridique pour encourager et attirer les investissements, en tenant compte des intérêts supérieurs de l’État.

Le Président de la République s’est félicité du contenu du projet de loi sur la prévention des stupéfiants et des substances psychotropes et la répression de leur usage et de leur trafic illicite, contenant des mesures visant à immuniser la société contre ce fléau.  Ce projet de loi a été adopté par le Conseil des ministres.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email