-- -- -- / -- -- --
Nationale

Damas s’imprègne de l’expérience algérienne

Damas s’imprègne  de l’expérience algérienne

Une commission parlementaire syrienne a été mise en place pour s’imprégner de l’expérience algérienne et adopter les grands axes de la Charte algérienne pour la paix et la réconciliation,
a annoncé hier le président de l’Assemblée populaire syrienne, Mohammad Jihad Al-Laham.

Mohammad Al-Laham a fait part de la volonté de la Syrie de s’imprégner du texte de la Charte pour la paix et la réconciliation en Algérie lors de ses entretiens avec le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, à Damas, qu’il a d’ailleurs chargé de transmettre un message de remerciements aux dirigeants algériens. Les entretiens ont porté sur l’échange d’expériences entre les deux pays sur le plan parlementaire et l’examen des questions d’intérêt commun.

Pour sa part, M. Messahel a présenté un exposé sur les récentes réformes engagées en Algérie à la lumière de la révision de la Constitution visant à consolider l’instance législative et le rôle du Parlement dans la vie politique du pays.

M. Al-Laham a évoqué les élections législatives en Syrie et l’évolution de la situation dans son pays ainsi que le dialogue en cours pour un règlement pacifique de la crise syrienne.

Messahel rencontre la communauté algérienne de Syrie

M. Abdelkader Messahel a rencontré, hier à Damas, des membres de la communauté algérienne établie en Syrie et les a rassurés quant à la stabilité de la situation en Algérie. M. Messahel a présenté devant les membres de la communauté présents à cette rencontre, dont la petite-fille de l’Emir Abdelkader, la princesse Badiaa, un exposé détaillé sur la situation en Algérie, appuyé par les programmes de développement et les réformes initiées par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lesquels ont donné leurs fruits, dont la réconciliation nationale et la révision de la Constitution qui a renforcé le processus démocratique dans le pays à la faveur d’une « conjoncture stable et sereine ».

« En demeurant attachés à votre patrie, vous restez témoins des développements que connaît l’Algérie ces dernières années et des pas qu’elle a franchis sur la voie du progrès et de la consolidation du processus démocratique », a dit M. Messahel. 

Il a par ailleurs souligné l’intérêt des autorités algériennes à maintenir les liens avec ses enfants en Syrie et à suivre les conditions de leur séjour dans ce pays hôte, et ce à la lumière de la crise qu’il traverse.
M. Messahel a été reçu, durant sa visite en Syrie, par le président syrien Bachar Al-Assad. Il a été également reçu par le Premier ministre syrien Wael Al-Halki et devait rencontrer hier le vice-Premier ministre des Affaires étrangères et de la communauté syrienne à l’étranger, Walid Lamaalem.

Abdelkader Messahel a par ailleurs coprésidé avec le ministre de l’Economie et du Commerce syrien, Hammam El-Djazairi, la deuxième session du comité de suivi algéro-syrien.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email