-- -- -- / -- -- --
Nationale

Dahmoune en visite à Illizi : Cap sur le développement des zones frontalières

Dahmoune en visite à Illizi : Cap sur le développement des zones frontalières

Le ministre de l’Intérieur, Salah Eddine Dahmoune, a réaffirmé lundi la détermination de l’Etat à poursuivre le développement et la promotion des zones frontalières alors que des habitants ont accueilli le ministre et la délégation qui l’accompagnait par un mouvement de protestation pour réclamer une prise en charge effective de leurs doléances.

Lors d’une visite de travail dans la wilaya d’Illizi, principalement dans la zone frontalière Debdeb, le ministre de l’intérieur a indiqué que « l’Etat était déterminé à poursuivre le développement et la promotion des zones frontalières du pays ». Conduisant une délégation ministérielle importante, représentant cinq départements, le ministre a inspecté plusieurs projets et procédé à l’inauguration de quelques structures publique, à l’instar d’un lycée, d’une base de vie pour la police des frontières et d’une maison de jeunes.« Le Gouvernement a donné la priorité aux zones frontalières dans le développement », a ajouté M. Dahmoune qui a souligné la détermination de l’Etat à poursuivre le développement de ces zones à la faveur des programmes importants qui seront élaborés sur la base d’études scientifiques approfondies. Le ministre a fait savoir qu’un wali délégué de la Daira de Debdeb, promue en wilaya déléguée en décembre 2018, sera bientôt désigné, annonçant dans la foulée la création de 200 postes d’emploi dans les différents secteurs dans cette localité. A ce propos, il a expliqué que la solution au problème du chômage réside dans l’investissement, appelant les citoyens à accompagner l’Etat dans le développement des zones frontalières

Accès sans concours pour les médecins spécialistes

Le ministre de la Santé, de la population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, a annoncé quant à lui que l’accès à la formation spécialisée pour les médecins ayant accompli cinq ans de service civil dans le sud est sans concours. Une démarche incitative qui vise à attirer les médecins à exercer dans ces wilayas qui souffrent d’un manque flagrant de personnel médical. Miraoui, qui a accompagné son collègue de l’Intérieur, a annoncé la signature prochaine d’une convention avec le ministère de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique. Le but de cette mesure étant « l’amélioration de l’encadrement médical et la prise en charge de la santé du citoyen », a précisé le ministre. Par ailleurs, le ministre a présidé les festivités commémoratives de la journée nationale du Moudjahid et du double anniversaire du 20 août 1955 et 1956. Il a honoré à cette occasion des moudjahidines de la glorieuse guerre de libération.

Il convient de rappeler qu’une rencontre nationale sur l’aménagement et le développement des zones frontalières avait été organisée en octobre 2018. Cette rencontre à laquelle ont pris part plusieurs délégués de différentes institutions et organismes nationaux ainsi que des experts algériens et étrangers, avait comme objectif la mise en œuvre d’une stratégie nationale de développement des zones frontalières. Noureddine Bedoui, alors ministre de l’Intérieur, avait souligné la nécessité d’accélérer le développement dans ces régions, de façon à les mettre au même niveau que celle des hauts plateaux et les autres wilayas du sud du pays.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email