-- -- -- / -- -- --
Nationale

Daech veut «conquérir» l’Algérie en 2020

Daech veut «conquérir» l’Algérie en 2020

L’organisation terroriste Daech a l’appétit féroce. Son intention d’extension de ses actions est clairement affichée. L’Algérie n’est pas épargnée par la volonté de cette organisation terroriste d’étendre ses attentats criminels.

Le journaliste britannique Andrew Hosken livre une carte des « ambitions » de Daech pour l’instauration de son « califat », sur la base de pratiques entièrement étrangères à l’Islam. Dans son livre intitulé Empire of fear (L’Empire de la peur), Andrew Hosken, reporter pour la BBC Radio livre une carte des plans de Daech pour l’instauration de son « califat ». Sur cette carte, figurent les pays que le groupe terroriste ambitionne de conquérir, de l’Inde à l’Espagne, en passant par le Moyen-Orient, mais aussi la Grèce et la moitié nord de l’Afrique, explique The Independent.

« Et ce d’ici à cinq ans », est-il rapporté par des journaux occidentaux. Pas très évident pour cette organisation terroriste qui, pourtant, gagne déjà du terrain en Libye et en Tunisie, explique le site du quotidien britannique. Dans son livre, Andrew Hosken écrit que le mode opératoire de Daech n’est autre qu’une extrême violence visant à venir à bout des Etats nations pour établir son califat sur des cendres. L’assaut au pouvoir en utilisant une violence inouïe, dont le massacre de civils, et les attentats qui ne font pas de distinctions entre les victimes.

« Une stratégie mise noir sur blanc dans un manuel de 286 pages intitulé Le Management de la Sauvagerie. « Un programme établi en 1996 par Abu Musab al-Zarqawi, le fondateur du groupe djihadiste aujourd’hui devenu Daech », écrit un journal belge. Sur la carte du journaliste Andrew Hosken, l’Afrique du Nord est clairement concernée par l’ « ambition » d’extension de Daech. L’Algérie figure dans cette carte, signifiant que le pays fait partie des nations ciblées par cette organisation terroriste.

Daech a tenté, sans réussir, de s’implanter en Algérie, par l’intermédiaire de « Djound El Khilafa », une organisation terroriste « dissidente » d’Al Qaîda au Maghreb islamique (AQMI) et qui avait annoncé son « allégeance » à Daech. L’émir de cette organisation terroriste et plusieurs de ses acolytes, qui ont revendiqué l’enlèvement et l’assassinat de l’alpiniste français Hervé Gourdel, ont été éliminés par l’Armée nationale populaire (ANP).

Les différentes tentatives menées par des organisations terroristes de relancer les attentats criminels en Algérie ont reçu une riposte efficace de la part de l’ANP. Cependant, et malheureusement, des attentats ont été perpétrés par AQMI, dont celui de l’assassinat de neuf militaires dans la wilaya d’Aïn Defla. Opposés par une sorte de « rivalité », Daech et AQMI tentent occuper le terrain à coups d’attentats terroristes pour attirer le plus grand nombre possible de terroristes de la région et se présenter comme « l’organisation la plus puissante de la région ».

Face à cette menace, l’Algérie a décidé de certaines mesures, dont le renforcement de la surveillance des frontières avec plusieurs pays, dont la Libye, la Tunisie, le Mali et le Niger où l’autre organisation terroriste Boko Haram tente de s’installer.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email