Culture de l’artichaut à Oued Bezaz (Médéa) : Des plants jusqu'à 2 m de hauteur – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Culture de l’artichaut à Oued Bezaz (Médéa) : Des plants jusqu’à 2 m de hauteur

Culture de l’artichaut à Oued Bezaz (Médéa) : Des plants jusqu’à 2 m de hauteur

Des champs d’artichauts à perte de vue meublent les étendues des terres arables de la région d’Oued Bezaz, dans la commune de Souagui (70 km à l’est du chef-lieu de wilaya de Médéa), où la taille des tiges de ce plant atteint deux mètres de hauteur. Une particularité qui a alimenté l’actualité de plusieurs pages des réseaux sociaux et de certains médias nationaux.

« Cette plante pousse très bien dans cette zone et donne de grands rendements. Elle a une saveur agréable qui n’est pas celle qui pousse dans d’autres endroits, où elle est également cultivée sur de grandes superficies. Elle est très prisée dans l’alimentation locale », a expliqué avec fierté Boualem Belkheirat, fellah et producteur.

Le climat et la richesse de l’humus sont des facteurs qui favorisent la culture de l’artichaut et donnent de bons résultats. Les fellahs de la région sont parvenus à sélectionner des variétés qui s’adaptent mieux au potentiel de la terre et au climat de la zone. Ce sont des espèces de carde qui ont donné des rendements élevés parce qu’irriguées à partir des eaux provenant de forages, après interdiction aux fellahs d’irriguer leurs champs avec les eaux polluées provenant des oueds, selon M. Kermezli, inspecteur chargé du service de la protection des végétaux à la direction des services agricoles de Médéa.    

Selon le même responsable, l’artichaut est cultivé dans toutes les zones proches sans donner, pour autant, les mêmes rendements. L’artichaut est très volumineux et très lourd. Le tonnage compte pour l’agriculteur, en plus des autres caractéristiques qui font les qualités organoleptiques de la carde en matière de goût, d’acidité.

La récolte bat son plein dans les champs d’Oued Bezaz et l’endroit fait aujourd’hui l’objet de la curiosité des voyageurs empruntant la RN 8. Il convient de rappeler que la consommation de l’artichaut est une tradition dans la cuisine de nombre de foyers en Algérie. 

C’est un légume riche en vitamines, magnésium, phosphore, potassium et en fibres. Il est même recommandé aux personnes souffrant de diabète pour faire baisser leur glycémie.    

 

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email