-- -- -- / -- -- --
Nationale

Crise de liquidités: Les retraits sur les distributeurs plafonnés à 30 000 da

Crise de liquidités: Les retraits sur les distributeurs plafonnés à 30 000 da


Les retraits de la liquidité des distributeurs automatiques a été plafonné à 30 000 dinars. Cette décision a été prise pour résoudre le problème du manque de liquidité, a annoncé le ministre de la Poste et des Télécommunications, Ibrahim Boumzar.

Le ministre, qui s’exprimait sur les ondes d’une radio nationale, a expliqué que les perturbations dans les bureaux de poste ont été enregistrés pendant cette période marquée par le manque de liquidités.
Ces perturbations sont dues à l’afflux massif de citoyens pour retirer leur argent en prévision de la fête de l’Aïd Al-Adha et les impératifs du confinement.

Pour éviter cette situation, Ibrahim Boumzar a invité les citoyens à l’utilisation de la carte Edahabia dans les retraits, alors que les opérations de paiement électronique ont dépassé 80 millions de transactions au cours du premier semestre de cette année.

Le responsable du secteur de la poste et des télécommunications a indiqué que des cellules et des comités ont été mises au niveau du secteur qui assurent le suivi et travaillent pour remédier au manque de liquidité financière dans toutes les wilayas, appelant en même temps les citoyens à utiliser l’application postale « BaridiMob », qui fournit aux clients toutes les informations sur les conditions des bureaux de poste.

Par ailleurs et concernant le versement des pensions des retraités, le ministre a fait savoir qu’un calendrier a été mis en coordination avec le ministère du Travail. Il a précisé que « les opérations avec la Caisse nationale de retraite ont été numérisées pour étendre le processus par la suite à d’autres catégories ».

Malgré ces mesures prises par Algérie Poste et la Caisse nationale des retraites (CNR) pour une meilleure prise en charge de cette frange de la société, des scènes désolantes se répètent dans les bureaux de postes à travers tout le pays.
Des centaines de citoyens regroupés par dizaines dans des salles d’attente et devant les entrées de ces bureaux où d’interminables chaines sont créées, sans se soucier des gestes barrières et des règles de distanciation sociale, recommandées pour lutter contre la progression du coronavirus.

Sur ce point, le ministre a insisté sur l’importance du paiement électronique par carte Edahabia, notamment dans de telles circonstances, et l’a considéré comme la solution la plus efficace pour mettre fin aux longues files d’attente devant les bureaux de poste. Il a rappelé la possibilité d’utiliser la carte d’Algérie Poste pour retirer de l’argent des distributeurs de toutes les banques, en indiquant que les frais supplémentaires à payer sont insignifiants. « Ils paieront 5 dinars de plus seulement », a-t-il précisé, expliquant que c’est une somme négligeable.
Autre mesure pour absorber cet afflux, Algérie poste a décidé d’intensifier les horaires de travail des bureaux de postes à travers les différentes wilayas du pays. 
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email