-- -- -- / -- -- --
Nationale

Crime organisé: Tizi-Ouzou a peur

Crime organisé: Tizi-Ouzou a peur

La situation est toujours inquiétante dans la wilaya de Tizi Ouzou en matière de crimes et délits . Le rapport du groupement de la gendarmerie de Tizi Ouzou concernant ses activités se rapportant au premier semestre de l’année en cours est sans appel quant au souci à se faire, surtout au chapitre délinquance et fléaux sociaux.

Ce rapport, dont une copie est parvenue à notre bureau, indique qu’au premier semestre de cette année les éléments de la Gendarmerie nationale ont, au volet judiciaire, relevé 688 crimes et traité 46% des dossiers y afférents. Les arrestations ont touché 106 personnes dont 62 ont été mises sous mandat de dépôt. Les autres ont bénéficié d’une liberté provisoire.

Pour la même période de l’année passée, les éléments de la gendarmerie ont enregistré 721 affaires et procédé à l’arrestation de 122 personnes, soit une diminution de 4% par rapport à l’année écoulée.

Au chapitre des atteintes contre les biens, le rapport fait état du traitement de 376 affaires qui ont entraîné l’arrestation de 20 personnes dont 13 ont été mises en détention préventive. Les sept autres ont bénéficié d’une liberté provisoire.

Pour la même période de l’année 2015, les éléments de la gendarmerie de Tizi Ouzou ont enregistré dans ce même cadre 381 affaires et arrêté 39 personnes.

Le parquet a placé sous mandat de dépôt 26 personnes et ordonné la mise en liberté des 13 autres. Le premier semestre 2016 a connu donc une baisse de 6 %.

Au volet atteintes aux personnes, les gendarmes ont enregistré 313 affaires et arrêté 42 personnes. Le parquet a ordonné une détention préventive pour 17 personnes et accordé une liberté provisoire pour les 25 autres. Pour la même période de l’année passée, les gendarmes ont enregistré 321 affaires et arrêté 51 personnes.

Le parquet a, quant à lui, placé sous mandat de dépôt 25 personnes et accordé la liberté provisoire aux 26 autres. En somme, Le premier semestre 2016 a connu moins de crimes que celui de l’année précédente. S’agissant des atteintes aux bonnes mœurs, la situation s’est légèrement dégradée. En effet, les gendarmes ont enregistré au cours du premier semestre de l’année en cours 21 affaires contre 18 pour la même période de l’année passée.

Les arrestations par les gendarmes des personnes impliquées sont au nombre de 31 contre 21 pour la même période de l’année 2015. Les personnes mises sous mandat de dépôt sont au nombre de 24 alors qu’elles n’étaient que 21 au premier semestre de l’année écoulée.

La liberté provisoire a touché 6 personnes contre 5 l’année passée pour la même période considérée. Dans l’atteinte à l’ordre public, le rapport de la gendarmerie note l’enregistrement de deux affaires et l’arrestation de deux personnes. Le mandat de dépôt a touché l’une des personnes tandis que l’autre a bénéficié de la liberté provisoire.

L’année passée, pour la même période considérée, les services de la Gendarmerie nationale ont enregistré 5 affaires et procédé à l’arrestation de 4 personnes. Le parquet a ordonné, quant à lui, la mise sous mandat de dépôt pour trois personnes et la liberté provisoire pour la quatrième. Au chapitre drogue et psychotropes, les affaires enregistrées sont au nombre de six. Les arrestations opérées par les gendarmes ont touché 10 personnes.

Le parquet a placé 6 d’entre elles sous mandat de dépôt et accordé la liberté provisoire aux 4 autres. Pour la même période de l’année écoulée, la gendarmerie a enregistré le même nombre d’affaires et procédé à l’arrestation de deux personnes, placées sous mandat de dépôt. Au volet de l’exploitation illicite de débits de boissons alcoolisées, les gendarmes ont enregistré et traité 42 affaires, arrêté 15 personnes et procédé à la saisie de 12 100 bouteilles d’alcool de différents types.

Le parquet a ordonné la détention préventive à l’endroit de 14 personnes et décidé de relâcher la quinzième. Concernant la protection de l’environnement, notamment la lutte contre l’extraction de sable dans les oueds, la police des eaux de la Gendarmerie nationale s’est saisie de trois affaires et a arrêté trois personnes. Le parquet a placé deux d’entre elles sous mandat de dépôt et accordé la liberté provisoire à la troisième.

Au dossier faux et usage de faux, les gendarmes ont enregistré trois affaires, sans aucune arrestation. Pour la même période de l’année passée, les mêmes services de la gendarmerie ont enregistré seulement deux cas. Au chapitre de l’immigration clandestine, les gendarmes ont enregistré trois affaires et arrêté quatre personnes. La sanction du mandat de dépôt a touché trois d’entre elles.

La quatrième a bénéficié d’une liberté provisoire. Le premier semestre de l’année 2015, les gendarmes ont enregistré et traité deux affaires et arrêté cinq personnes. La sanction du mandat de dépôt a touché 4 personnes.

La cinquième a bénéficié d’une liberté provisoire. Enfin, en ce qui relève de la circulation routière, les éléments de la Gendarmerie nationale ont enregistré au cours du premier semestre de l’année en cours 135 accidents, lesquels sont à l’origine de la mort de 24 personnes et de 249 blessés.

La copie du rapport que nous détenons fait mention de 952 opérations de patrouilles de la gendarmerie et de l’établissement de 696 barrages. Notons enfin que le rapport fait état du retrait de permis de conduire aux automobilistes indélicats et d’amendes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email