-- -- -- / -- -- --
Nationale

Crèches, écoles, lycées et universités fermés

Crèches, écoles, lycées et universités fermés

L’Algérie a enregistré un deuxième dû au coronavirus. Le ministère de la Santé a fait état de deux nouveaux cas de contamination, portant le nombre total à 26.

Abdelmadjid Tebboune a annoncé la fermeture des crèches et de tous les établissements scolaires à partir de jeudi, et ce jusqu’au 5 avril, date correspondant à la fin des vacances scolaires.

Pour tenter de contenir la propagation du coronavirus, le président de la République a « ordonné, après consultation des ministres concernés, la fermeture des écoles de l’enseignement primaire, moyen et secondaire à partir de jeudi 12 mars 2020 jusqu’à la fin des vacances de printemps, prévue le 5 avril prochain », lit-on dans le communiqué.

La fermeture concerne les écoles primaires, les crèches, les centres de formation professionnelle, les universités et les écoles coraniques des secteurs public et privé.

Cette décision fait suite à la confirmation du premier décès dû au coronavirus en Algérie.

Le président Tebboune a également ordonné la fermeture des universités et instituts de l’enseignement supérieur, à l’exception des facultés où se déroulent encore les examens de rattrapage.

La décision concerne aussi les établissements de formation relevant du secteur de la Formation et de l’enseignement professionnels, ainsi que les écoles coraniques, les zaouïas, les classes d’alphabétisation et tous les établissements éducatifs privés et les jardins d’enfants, selon la même source.

La décision intervient comme mesure préventive pour éviter la propagation de la pandémie du coronavirus, a-t-on précisé.

Des syndicalistes du secteur de l’éducation ont salué cette décision exceptionnelle qui permettra de réduire le risque de contamination au sein des écoles.

Nabil Ferguenis, syndicaliste et spécialiste dans l’éducation, a souligné l’importance de recourir à ce genre de décision, vu la dangerosité de ce virus. « Les plus grandes puissances ont procédé à la fermeture des écoles alors pour nous aussi on ne peut pas sortir de l’ordinaire et faire exception, surtout que nous n’avons pas vraiment les moyens de faire face à ce corona virus », a indiqué M. Ferguenis, relevant le manque d’hygiène qui caractérise nombre d’établissements scolaires du pays.

La sensibilisation doit être aussi de mise au retour des vacances et les enseignants doivent contribuer à inculquer la culture du lavage fréquent des mains par les élèves et mettre à leur disposition les moyens nécessaires, à savoir l’eau courante, les gels lavants …

Il convient de rappeler que, l’Algérie a enregistré jeudi cinq nouveaux cas de coronavirus, ce qui porte à 26 le nombre total de cas confirmés. Les autorités ont également annoncé le décès de deux personnes. Elles ont fait état également de huit patients qui avaient été traités pour cause de Covid-19 dans le pays et s’étaient complètement rétablis. Dans un tweet, le président a exhorté les Algériens ayant l’intention de se rendre dans les régions les plus touchées à retarder leur voyage afin d’éviter la propagation du virus.

Suspension des vols de et vers la France et l’Espagne

Par ailleurs, la Compagnie nationale Air Algérie a décidé de suspendre temporairement tous ses vols “de et vers” la France au départ des villes de Sétif, Batna, Tlemcen, El Oued, Biskra, Chlef, Bejaia et

Annaba, comme mesure préventive contre la propagation du coronavirus, a-t-elle indiqué hier dans un communiqué.

Air Algérie a décidé également de réduire, à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 4 avril, ses vols “de et vers” la France au départ d’Alger, Oran et Constantine, ajoute la même source.

De plus, elle suspend tous ses vols “de et vers” l’Espagne à compter du 16 mars au 4 avril 2020.

Les passagers impactés par les perturbations de leurs vols, peuvent bénéficier d’un changement de réservation, d’un report ou d’un remboursement sans frais, précise le communiqué.

A rappeler qu’Air Algérie avait annoncé mercredi dernier la suspension des vols “de et vers” Rome (Italie) à partir de demain, au titre de mesure préventive.

Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a fait état de mesures préventives à travers toutes les mosquées pour éviter la propagation du Coronavirus, en application des décisions du Président de la République et des orientations du Premier ministre.

Dans une déclaration à la presse au siège de son département, M. Belmahdi a précisé que la tutelle avait pris toutes les mesures nécessaires pour éviter la propagation du coronavirus en instruisant les directeurs de wilayas, et par extension les imams, d’accourcir au maximum le prêche, en abordant le thème des mesures préventives et l’importance de l’hygiène et des ablutions.

De surcroît, ces mesures s’inscrivent dans le cadre du système sanitaire préventif mis en place en Algérie, au moment où la pandémie du coronavirus prend des proportions alarmantes dans certains pays et l’apparition de nombre de cas au niveau national.

A ce propos, le ministre des Affaires religieuses a instruit les imams de se focaliser sur ces mesures à chaque fois qu’ils ont à affronter le public, avec comme priorité éviter de se serrer la main ou de s’embrasser car “n’étant pas une obligation”. De même qu’il a invité les malades chroniques de s’abstenir de se rendre aux mosquées et de consulter les services spécialisés en cas de symptômes manifestés du Covid-19.

A lire aussi: CORONAVIRUS : UN DÉCÈS, HUIT GUÉRISONS EN ALGÉRIE

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email