-- -- -- / -- -- --
Nationale

Création de start-up en milieu universitaire  : Les enseignants universitaires impliqués 

Création de start-up en milieu universitaire  : Les enseignants universitaires impliqués 

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique continue d’encourager la création de start-up en milieu universitaire. En plus d’inciter les étudiants à travailler sur des projets innovants, en leur offrant l’accompagnement nécessaire, le département de Kamal Badari implique désormais les enseignants universitaires dans cette démarche. Une prime sera ainsi versée aux enseignants qui encadreront les étudiants porteurs de projets.

Le ministère de l’Enseignement supérieur encourage les enseignants universitaires à encadrer les étudiants qui préparent des mémoires de fin d’études dans le cadre du projet « Diplôme universitaire Start-up », lequel consiste à sanctionner le cursus universitaire de l’étudiant par la réalisation d’un mémoire de fin d’études et la création d’une start-up en même temps. Ainsi, une prime de 100 000 DA sera versée aux enseignants universitaires dont les étudiants ont réussi à créer une entreprise ayant obtenu le label Start-up. 

« Le ministère a présenté un projet de texte organique permettant aux enseignants et chercheurs encadreurs qui ont encadré un étudiant qui a créé une start-up de recevoir une prime de 100 000 DA pour chaque projet réalisé », a indiqué le ministère, précisant que l’enseignant doit encadrer au plus deux projets durant la même année universitaire. Le ministre a appelé les enseignants chercheurs permanents à adhérer à cette démarche du secteur visant la création de start-up, lesquelles participeront à la création de richesses et d’emplois. 

Le ministère a rappelé que la création de richesses et d’emplois pour garantir l’employabilité des diplômés universitaires figure parmi les quatre objectifs stratégiques du département de l’Enseignement supérieur. Le projet « Diplôme universitaire Start-up » vise, explique-t-on, à former une génération avec la capacité et la volonté de se diriger vers l’entrepreneuriat et l’innovation, qui passent par la création de start-up créatrices de richesses. 

Il convient de rappeler que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avait annoncé la création d’un nouveau diplôme universitaire dédié aux start-up. Le premier responsable du secteur avait affirmé que cette nouveauté vise à mettre en place des nouveaux mécanismes qui permettront aux diplômés de s’intégrer facilement dans la vie professionnelle.

« Face aux défis économiques actuels, il devient difficile d’intégrer l’ensemble des nouveaux diplômés dans la vie professionnelle, d’où l’importance de trouver de nouveaux mécanismes à même d’accompagner les étudiants sortants en juin 2023 dans la création d’entreprises innovantes et contribuer, par conséquent, à l’amélioration de la balance commerciale », avait-il souligné. 

Par ailleurs, et dans le souci de préserver les innovations faites par les étudiants, une convention de partenariat a été signée, ce mardi, entre le ministère de l’Enseignement supérieur et celui de la Culture et des Arts, le but étant de protéger les idées innovantes et les projets des étudiants convertibles en start-up.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email