-- -- -- / -- -- --
Nationale

Crash AH5017 : «L’avion était en état de voler»

Crash AH5017 : «L’avion était en état de voler»

L’avion affété par Air Algérie auprès de la compagnie espagnol SwiftAir, était en bonne état. Toute la fiche montre que l’appareil ne représentait aucune anomalie qui pouvait conduire à un accident aérien, a indiqué hier Bernard Boudeille un responsable du Bureau d’enquêtes et d’Analyses (BEA) pour la Sécurité de l’Aviation civile depuis le Mali.

Le rapport indique que « l’avion avait un certificat de navigabilité en état de validité », en ajoutant que « les licences, qualifications et aptitudes médicales des quatre membres de l’équipage de cabine étaient à jour ».

La fatigue de l’équipage est désormais hors de cause. Après, la révélation de ce rapport la piste d’un accident lié aux conditions météo, officieusement privilégiée, semble cependant renforcée. Le rapport exclut ainsi que l’avion se soit désintégré en vol.

« La trajectoire du McDonnell Douglas 83, « conduit à penser que l’avion ne s’est pas désintégré en plusieurs morceaux en vol », et qu’ »il a été pulvérisé à son impact au sol après avoir perdu de la vitesse et viré à gauche pour une raison encore indéterminée », a affirmé le directeur du BEA dans une déclaration passé. Il est en outre mentionné qu’aucun problème n’a été signalé par l’équipage lors de ses contacts avec les contrôleurs aériens d’Ouagadougou et Niamey.

Concernant les conditions d’affrètements de l’avion, les enquêteurs du BEA ont conclut que le contrat établi entre Air Algérie et SwiftAir était conforme aux lois en vigueur. Par ailleurs, le rapport d’étape du BEA confirme les premières conclusions faites par les enquêteurs du BEA quelques jours après le crash.

Pour rappel, le vol AH5017 d’Air Algérie, qui reliait Ouagadougou à Alger, s’est écrasé le 24 juillet dernier à Gossi dans le nord du Mali 50 minutes après son décollage. Au total, rappelons-le, 116 personnes ont péri dans le crash. L’avion avait été loué auprès de la société espagnole Swift Air. Enfin les premières conclusions de ce rapport vont apporter quelques réponses aux familles des 116 victimes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email