-- -- -- / -- -- --
Nationale

Crash AH 5017 : 1 200 restes humains collectés sur le site

Crash AH 5017 : 1 200 restes humains collectés sur le site

Au total, sur le site où a eu le crash de l’avion d’Air Algérie au nord du Mali, sécurisé par les militaires maliens, plus de 1 200 restes humains ont été collectés, selon les enquêteurs issus de plusieurs pays, dont des chercheurs algériens.

Un premier lot de 146 prélèvements a été acheminé de Bamako à Paris pour y être analysé. L’enquête sur le site du crash et les opérations de collecte de restes humains sont désormais achevées. Des enquêteurs algériens, français, maliens et espagnols ont passé une semaine à ratisser le site, proche de la ville de Gossi, à environ 150 km de Gao.

Le vol AH5017 affrété par Air Algérie, qui reliait Ouagadougou à Alger, s’est écrasé le 24 juillet dernier, 50 minutes après son décollage, faisant 116 morts, dont six Algériens, une cinquantaine de Français et 24 Burkinabés. En une semaine, toute la zone du crash a été passée au peigne fin. Les investigations sont terminées sur le lieu du crash, déclare pour sa part la Gendarmerie française, qui a restitué officiellement les lieux à l’armée malienne. Un premier lot de 146 prélèvements a été acheminé de Bamako à Paris pour y être analysé. Montres, cartes mémoire, bijoux et autres effets personnels ont été transférés dans la base militaire française de Gao. Sur place, les enquêteurs français et maliens ont tenté d’identifier leurs propriétaires, mettant chaque élément sous scellés. L’identification de l’ensemble des victimes de l’avion d’Air Algérie «peut prendre des semaines, des mois et peut-être des années», a affirmé le directeur de la police judiciaire algérienne. Une stèle doit être érigée en hommage aux victimes du crash selon François Hollande, le président de la République français.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email