-- -- -- / -- -- --
Nationale

Craintes d’un déferlement des patients

Craintes d’un déferlement des patients

Soumis à dure épreuve depuis l’apparition du nouveau coronavirus en Algérie, les hôpitaux s’attendent à un déferlement de patients après le déconfinement et la reprise des consultations.

Dans une visioconférence de presse sur l’hématologie en Algérie organisé par le journaliste Ahmed Lahri, animateur de l’émission en ligne “healthy” et ancien journaliste à la chaine Canal Algérie, des chefs de services d’hématologie et d’oncologie ont déclaré ce dimanche   craindre une reprise des activités mises en sommeil depuis le début de la crise sanitaire, à savoir l’hôpital de jour et les consultations sans une éducation sanitaire appropriée.

« Les patients atteints de certaines hématopathologies, notamment la leucémie lymphoïde chronique (LLC), sont imminu- déficients et une contamination à la covid-19 peut leur être fatale », a mis en garde Pr Fatiha Grifi, chef de service d’hématologie et d’oncologie au CHU d’Annaba.

La spécialiste a précisé que parmi les patients infectés, le risque de faire des complications respiratoires sévères imposant une prise en charge en réanimation, est plus élevé chez les patients atteints de cancers.

De son côté, Pr Hocine Ait Ali, chef de service d’hématologie au CHU de Tizi Ouzou, a rassuré que le risque de contamination au coronavirus chez les patients atteints d’hématopathologies n’est pas plus élevé que chez le reste de la population.

Il a néanmoins relevé que « le risque de décès chez un patient atteint de LLC est multiplié par 10. Le patient atteint de LLC est immunodéprimé et sa prise en charge en cas d’infection à la covid-19 est très compliquée ».

Pour sa part, Pr Mohamed-Amine BEKADJA, chef de service d’hématologie et de thérapie cellulaire à l’EHU d’Oran, a fait savoir que les traitements oncologiques devront être arrêtés le temps de la prise en charge de l’infection virale.

Les intervenants ont été unanimes quant à la nécessité d’arrêter l’immunothérapie, qui aggrave le cas des patients en cas de contamination à la covid-19.

Fatigués de la chimiothérapie, les patients sont beaucoup plus fragiles et ne peuvent pas résister aux complications résultant d’une infection à la covid-19, ont-ils expliqué, déplorant l’indisponibilité dans leurs services de la thérapie ciblée, telle que l’hybrigenics, indispensable pour la survie de nombreux patients. 

Faisant l’amer constat du manque de moyens, qui doit être géré au quotidien, les spécialistes ont rappelé la nécessité d’établir une stratégie de sensibilisation quant au don de sang, et aussi d’une nouvelle approche basée sur la prévention, le dépistage et la détection précoce du cancer.

Les leucémies représentent environ 10% de la masse globale de la cancérologie en Algérie. « Généralement, affirment les hématologues, ce sont des formes de cancer guérissables ». Toujours est-il que pas moins de 50% des leucémiques arrivent au diagnostic au stade terminal, soit au moment où le traitement devient coûteux, en raison des tests de scanner exigés. L’hématologie consomme 70% des budgets des hôpitaux.

Concernant les mesures adoptées en prévision du déconfinement, les chefs de services ont indiqué qu’elles concernaient l’hôpital de jour et les consultations, l’activité d’hospitalisation dans les services d’hématologie ayant demeuré inchangée.

Des plannings de consultation, ont-ils ajouté, ont été préparés pour assurer une distanciation entre les malades qui doivent désormais être accompagnés d’une seule personne et passés, comme c’est le cas pour l’EHU d’Oran, par un service de tri dédié à tout ce qui est hospitalisation, hôpital de jour et consultation.

Et de rappeler que les mesures barrières, telles que le port obligatoire du masque et l’hygiène ont été imposées dans les établissements hospitaliers dès l’apparition de la pandémie dans le pays.

Les spécialistes ont exhorté pour conclure les malades à respecter les rendez-vous afin d’éviter les regroupements au sein de l’hôpital.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email